Evaluation des besoins en Gestion Intégrée des Crues dans le Bassin de...

Evaluation des besoins en Gestion Intégrée des Crues dans le Bassin de la Volta : La validation du rapport d’étude au cœur d’un atelier

0
PARTAGER

Le Partenariat national de l’eau (Pne-Bénin) a convié, mercredi 27 juillet 2016, les membres du comité de suivi de la mission d’étude sur l’évaluation des besoins en Gestion Intégrée des Crues dans la portion béninoise du Bassin de la Volta, à un atelier national. Ladite assise qui s’est tenue à la Dds/Atlantique-Littoral permettra d’amender et de valider le rapport de l’étude.

En effet, le présent atelier fait partie intégrante du Programme eau, climat et développement (Wacdep), piloté par le Gobal water Partnership-Afrique de l’Ouest (GWP/AO), » à travers l’initiative de préparation de projet pour la gestion intégrée des inondations dans le bassin de la Volta. L’objectif dudit programme est de permettre aux pays cibles dont le Bénin de formuler des plans basés sur l’approche de Gestion Intégrée des Crues (IFM). Suite aux conséquences liées aux crues enregistrées dans la région de l'Afrique occidentale  ces dernières années, le Partenariat National de l'eau du Bénin (Pne-Bénin), grâce au soutien de l’APFM pour la gestion intégrée des crues au Bénin, a conduit, de février à Mai 2016 au niveau national, la mission relative à l'évaluation des besoins et la préparation de Projets de Gestion Intégrée des Crues dans la portion béninoise du Bassin de la Volta.

Pour le represéntant du Président du Pne-Bénin, Arnauld Adjagodo, l'objectif global de cette mission d’étude est d'identifier les défis de gestion des crues et d'évaluer les conditions socio-économiques et environnementales, ainsi que les cadres réglementaires et institutionnels, les initiatives, en ce qui concerne la mise en œuvre de la gestion intégrée des crues au Bénin en général et dans le Bassin de la Volta en particulier. Il s’agira donc, au cours de l’atelier, d’améliorer la qualité du rapport final de cette mission d’étude. Ainsi, a-t-il invité à une participation active aux travaux en vue d’une meilleure promotion de gestion intégrée des inondations.

A.B


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE