Eplosion meurtière: Le gouvernement va clôturer le site d’incinération de Tori

Eplosion meurtière: Le gouvernement va clôturer le site d’incinération de Tori

3
PARTAGER

Très touché par la gravité du drame ayant occasionnés des morts et des brûlés grave, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique et son homologue de la santé ont énoncé certaines mesures d’urgences à prendre pour éviter à l’avenir que de pareil drame ne se reproduise.Au nombre des mesures urgentes, le ministre Sacca Lafia envisage clôturer le site de destruction de produits avariés et de renforcer le dispositif sécuritaire en augmentant l’effectif des forces de l’ordre. Son homologue de la santé, Alassane Séidou, a quant à lui pris des dispositions pour parer au plus urgent. Un état des lieux est donc fait pour répertorier les besoins afin d’assurer un accompagnement sans faille. « Le gouvernement s’engage à jouer sa partition jusqu’au bout… » a déclaré Alassane Seidou, ministre de la santé.

aCotonou

Commentaires

commentaires

3 COMMENTAIRES

  1. Bonsoir nous demandons au gouvernement de prendre les mesures pour les importateurs qui déverse les produits périmé sur notre territoire…

  2. Mieux prévenir que guérir, dit on. Ceux qui sont sont allés sur le site pour accomplir cette tâche ne devraient pas quitter les lieux. Je suis d’accord que les populations ont pêché en allant chercher ces produits avariés en cours d’incinération mais que chacun fasse correctement son travail, et tout le monde sera sauvé. Sur ce j’exhorte le gouvernement en général et les ministres de la communication et de la santé à organiser une sensibilisation de la population. Cette sensibilisation devra être faite surtout dans nos langues locales et ceci de préférence sur les radios rurales. Car vous savez, c’est la pauvreté qui est aussi à la base de tout ça. Je ne vois pas celui qui a le minimum pour assurer les cinq besoins vitaux courir derrière des produits avariés. Cela me fait penser à une problématique :

    *pourquoi cette réparation illégale des richesses ? Pourquoi ceux qui ont suffisamment les moyens ne peuvent pas penser aux vrais  » wamamon  » pauvres ?

LAISSER UN COMMENTAIRE