Entretien avec le président de la « Fondation Conrad Gbaguidi » :...

Entretien avec le président de la « Fondation Conrad Gbaguidi » : « La jeunesse constitue pour nous, un véritable levier de développement »

0
PARTAGER

En marge de la célébration de la fête du 15 août à Savalou, la « Fondation Conrad Gbaguidi » initie un projet pour occuper sainement la jeunesse. A travers cet entretien, Conrad Gbaguidi, président de la Fondation, parle de l’initiative….

On vous a connu avec " Boss Académie ". Vous revenez avec un autre concept. Que proposez-vous cette fois-ci ?

Bonjour. Avec Boss Académie, les associés du cabinet MGT Conseils ont fait le choix d'accompagner les jeunes désireux de se lancer dans la grande aventure de la création d'entreprise en initiant le premier concours télévisé dans le domaine. Il s'agissait de susciter et de faire grandir en eux, "LA FORCE D'ENTREPRENDRE". Aujourd'hui, nous poursuivons dans une logique de l'économie sociale et solidaire, d'entrepreneuriat social et de développement durable au travers de la « Fondation Conrad Gbaguidi ». C'est donc une nouvelle dimension.

De quoi est fait le projet que vous venez d'initier ?

Le "Forum pour le développement et le bien-être" est le premier projet que nous soutenons à l'occasion de la fête du 15 août 2016. En plus du plaisir d'être ensemble entre gens de Savalou et leurs amis ou famille, nous saisissons l'occasion de partager nos réflexions sur les thématiques du développement local par l'agriculture. La jeunesse constitue pour nous, le principal levier de ce développement; il est donc naturel de nous adresser à elle en priorité sous la forme d'une mini boss académie, en espérant en sortir des projets agricoles. Nous travaillons sur recherche d'emploi, réussite des entretiens d'embauche, projection cinématographique, panel sur l'agriculture et l'insécurité alimentaire, opportunité de développement des filières agricoles et de l'économie sociale et solidaire de la localité ...

Quel est le niveau des préparatifs sur le terrain ?

Tout est fin prêt. Nous avons même démarré les premières activités sur un film documentaire nommé "DEMAIN". Nous vivons dès lors, une belle aventure humaine, proche des personnes, de Tchetti à Gobada jusqu'à Savalou centre.

Savalou draine du monde à la même période. Vous ferez là un doublon.N'avez-vous pas des craintes ?

Justement, nous faisons en sorte de créer de la complémentarité. Nous avons travaillé avec les comités locaux d'organisation pour identifier les points de raccordement de nos activités, de manière à offrir de la diversité dans les manifestations et ce, sur plusieurs jours. Pour ce qui nous concerne, nous démarrons nos activités le 10 et terminons le 14 dans la cour royale.

Quel est votre appel à l'endroit du public ?

Le modèle d'organisation de notre forum semble intéresser plus d'un. Deux autres communes du Bénin nous ont déjà approchés pour réfléchir à l'implémentation du concept avec elles. L'appel principal que je lance est à l'endroit de ceux qui partagent les valeurs de développement durable et qui souhaitent voir prospérer l'économie sociale et solidaire dans notre pays. A titre individuel ou au nom d'entreprises ils peuvent envisager des projets communs avec la Fondation Conrad Gbaguidi.

Entretien réalisé par YPL

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE