Enseignement supérieur : Voici les 10 établissements dont les diplômes sont reconnus

Enseignement supérieur : Voici les 10 établissements dont les diplômes sont reconnus

0
PARTAGER

Marie-Odile Attanaso s’inscrit en faux (Vers un autre rétropédalage ?)

La ministre de l’Enseignement supérieur, Marie-Odile Attanaso n’a jamais rendu public un communiqué publiant la liste des établissements privés d’enseignement supérieur qui remplissent les conditions pour la co-signature de leurs diplômes par l’Etat. De source proche du Ministère, il y aurait eu un branle-bas hier au siège  de l’institution. A l’occasion, la ministre aurait confié n’avoir été informée du communiqué que par le biais des réseaux sociaux. Rappelons aussi qu’après la publication dudit communiqué, le Colonel Marcellin Zannou, promoteur de l’Institut supérieur des métiers de l’audiovisuel (Isma) a levé  la voix. Par une lettre ouverte, adressée à l’autorité ministérielle, il a dit son indignation. «Le 30 septembre 2016, la direction de l'Enseignement supérieur privé a téléphoné à un agent de l’Isma à l'effet de venir chercher un courrier.

Le courrier informait les écoles d'enseignement supérieur privé des réformes en vigueur  aux fins de la validation des diplômes  par la  co-signature.  Ces réformes consistaient à produire au Ministère la liste des enseignants et les procès-verbaux des soutenances de mémoires. Ledit courrier n'a précisé aucune date limite pour l'envoi des informations demandées.

Nous sommes donc très surpris que le Ministère ou ses agents envoient par les réseaux sociaux une liste d'écoles ayant satisfait à un minimum de conditions pour l'exercice de leurs activités », peut-on lire dans la lettre. D’où vient alors ce communiqué signé par la ministre ? le gouvernement serait-il pris dans l’erreur de la précipitation, d’un travail mal fait ? sommes-nous entrain d’aller vers un autre rétropédalage ? Ce qui est sûr, cette liste d’établissements «ayant satisfait à un minimum de conditions pour l'exercice de leurs activités» sera revue dans les tous prochains jours.

Cyrience KOUGNANDE


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE