Accueil Société

Enjeux de la pollution de l’air sur la santé : La Chaire Ecosanté sensibilise sur son programme Air sain

0
PARTAGER

« Nul n’a le droit d’hypothéquer l’avenir de la génération future ». Faisant sienne cette citation, la Chaire régionale Ecosanté relative à la pollution de l’air et à la santé (Chairepol), donne l’alerte et sensibilise sur les enjeux de la pollution de l’air avec ses conséquences néfastes sur la santé. C’est à travers son programme Air sain dont les résultats de recherche ont été exposés, jeudi 22 juin 2017, aux élus locaux, aux décideurs politiques et autres leaders d’opinion.

« Le programme a commencé depuis deux ans, et nous avons eu les premiers résultats. C’est l’inquiétude que suscitent ces résultats qui nous a amené à dire appelons les populations qui sont concernées pour leur faire entendre, leur faire voir quelles sont les conséquences de nos comportements ». Le décor planté, le professeur Benjamin Fayomi, Responsable régional du programme Air sain a procédé à la dissémination des résultats de l’enquête réalisée dans des capitales en Afrique de l’Ouest. Le constat est alarmant. En effet, l’homme est confronté à deux types de pollution : la pollution intérieure et celle extérieure dues à des polluants chimiques et des particules issus de l’industrie, du transport, des déchets solides jetés ça et là, et des brulages de sachets ou de plastiques. Tout ceci à des répercussions graves à court, moyen et long termes sur l’organisme. Et comme effets nuisibles sur la santé, il y a les maladies cardiovasculaires, les cancers, le diabète ; les maladies chroniques des poumons, la stérilité chez la femme. Face à un tableau aussi lugubre, puisque selon les statistiques 7 millions de personnes meurent du fait de la pollution de l’air, il faut agir. Air sain qui est un programme de recherche, de formation et de sensibilisation en vue de la réduction de la pollution de l’air dans nos villes est donc le bienvenu. Les interventions de ce programme visent à influencer les communautés à la base, les collectivités locales, les politiques et autres structures économiques sur la thématique de la pollution afin d’apporter un changement positif durable et profitable à tous. Porté par la Chaire Ecosanté, un réseau ouest africain d’universitaires et de non universitaires, qui travaille sur la santé environnementale, Air sain va regrouper dans une perspective d’Ecosanté, plusieurs partenaires scientifiques, les communautés, les élus, les décideurs politiques, les associations dans les domaines du transport et de l’industrie. Sa mise en place sera précédée d’une formation en Ecosanté pour assurer la même vision et les démarches.  Présent à la rencontre, le deuxième adjoint au maire de Cotonou, Augustin Houessinon a salué l’initiative. Il a ensuite pris l’engagement que des sensibilisations seront faites à la base pour éviter des gestes fatales. Du côté du gouvernement, le professeur Marc Pépin Aïna, Directeur général de l’Environnement et du climat a rassuré des efforts faits par l’Exécutif à savoir entre autres, la formation de garagistes pour le contrôle et le réglage des moteurs,  l’élimination du souffre dans le carburant pour réduire cette pollution. Cependant, la prise de conscience, l’application et le respect des règlementations en vigueur sont entre autres thérapie à apporter au diagnostic posé.

M.M


Source : Matin Libre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here