Echanges de la ministre de la Fonction publique avec les stagiaires Anpe:Le...

Echanges de la ministre de la Fonction publique avec les stagiaires Anpe:Le Paes relancé par Adidjatou Mathys

0
PARTAGER

Bonne nouvelle pour les jeunes bénéficiaires du Programme d’appui à l’emploi salarié (Paes) au titre de l’année 2016. Suspendu par la ministre de la Fonction publique, juste après son entrée en fonction, ce Programme dont l’objectif est de permettre aux jeunes d’avoir de l’expérience professionnelle dans diverses structures étatiques et entreprises du secteur privé, est relancé.

L’annonce a été faite hier jeudi 02 juin 2016 par l’autorité de tutelle Adidjatou Mathys à la salle de conférence du Conseil national des chargeurs du Bénin. Sur un total de 2585 jeunes antérieurement retenus, ils seront, au finish, 1700 ayant été rigoureusement sélectionnés par les antennes départementales de l’Agence nationale pour l’emploi. D’après les explications fournies par la ministre, cette décision de mettre fin à la suspension intervient juste après qu’elle ait reçu les conclusions de la Commission qu’elle a mise en place pour auditer le processus ayant abouti à leur sélection. De, ses dires, il en ressort que certains stagiaires ne remplissaient pas les conditions de recrutement. Elle a soulevé, à cette séance, les questions d’équité et de justice qui n’ont pas été au rendez-vous. « Or, dans notre pays, nous devons, de plus en plus, travailler dans l’équité et la justice. Nous devons permettre à ceux qui n’ont pas de parrain d’avoir droit au chapitre et de pouvoir bénéficier des mêmes droits que ceux qui ont des parrains. C’est ma préoccupation », a-t-elle lancé pour montrer toute sa bonne foi à faire régner la transparence dans ses prises de décisions. Elle a, pour finir, invité ces jeunes, une fois répartis dans les différentes structures à compter du 1er juillet, à cultiver les valeurs « travail bien fait », « ponctualité », « assiduité » et « disponibilité ».

Joël Samson Bossou

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE