Eau et Assainissement/ 1ère Assemblée générale ordinaire du Pnjea-Bénin : Les jeunes...

Eau et Assainissement/ 1ère Assemblée générale ordinaire du Pnjea-Bénin : Les jeunes parlementaires s’évaluent et se projettent avec d’ambitieuses activités

0
PARTAGER

Après leur installation le 2 avril 2015 au terme d’une assemblée générale constitutive, les jeunes du Parlement national de la jeunesse pour l’eau et l’assainissement du Bénin (Pnjea-Bénin) marquent un arrêt pour faire le bilan de la première année d’activités, élaborer puis officialiser les activités de 2016-2017. C’est à la faveur d’une assemblée générale ordinaire  tenue du 29 au 30 juin dernier à l’Infosec et qui a connu la participation des membres venus des 12 départements du pays. Pour ce qui est du bilan des activités 2015-2016, c’est le Président du Pnjea-Bénin, Darcoz Zinsou qui l’a dressé dans son rapport présenté et adopté par l’Ag. Il se résume aux démarches menées pour l’enregistrement de la structure, aux actions de sensibilisation, communication conduites pour le réseautage du Pnjea au plan local dans les tous les départements, les plaidoyers pour des partenariats auprès de l’Ambassade des Pays-Bas, la Direction générale de l’eau, les mairies et institutions décentralisées, la participation de membres à de grandes rencontres internationales dont la Cop 21, la célébration de journées, l’organisation d’ateliers de renforcement de capacités, la rédaction d’une pétition en cours de signature en vue de la constitutionnalisation de l’eau. Sur les perspectives, des engagements ont été pris par les démembrements départementaux du Pnjea-Bénin en vue de l’assainissement des berges côtières, la sensibilisation des élèves filles à travers l’hygiène menstruelle, la vulgarisation des 10 étapes de lavage de mains, la sensibilisation de groupements de femmes sur les notions de changements climatiques, la sensibilisation et le renforcement de capacités de jeunes volontaires sur la problématique Eau et Assainissement. Bref, tout un projet ambitieux qui n’a pas laissé indifférent le représentant du partenaire financier : la Giz. Tout en saluant la qualité du travail fait par les jeunes et la discipline dont ils ont fait preuve, Appolinaire Hadonou les a exhortés à plus de détermination. Il a ensuite pris l’engagement que la Giz sera toujours ensemble avec le Pnjea-Bénin « pour conduire la barque à bon port ». L’autre partenaire présent est le Partenariat national de l’eau du Bénin (Pne-Bénin). Son coordonnateur national André Zogo a aussi réitéré le soutien de la structure au Pnjea qui prend en compte un volet de ses interventions, notamment la bonne gestion des ressources en eau aujourd’hui menacées par plusieurs facteurs dont les déchets industriels, les changements climatiques. Et pour mener à bien leurs actions, André Zogo a conseillé aux jeunes de songer à mobiliser à l’interne, des ressources financières au-delà de l’appui des Ptf. Il faut préciser que le Pnjea-Bénin, organisation à but non lucratif, est constitué d’une soixantaine de membres.

M.M


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE