Drame de Tori-Avamè : La Sobebra offre des kits scolaires aux enfants...

Drame de Tori-Avamè : La Sobebra offre des kits scolaires aux enfants des victimes

0
PARTAGER

Le 8 septembre 2016, une opération d’incinération de farine avariée tourne au vinaigre dans la commune de Tori Bossito, département de l’Atlantique. Ne pouvant rester insensible à ce   drame qui a fait une centaine de blessés graves et une vingtaine de morts, l’équipe dirigeante de la Sobebra, les bras chargés de kits scolaires, s’est rendue hier mardi, dans la localité. L’objectif est d’aller réconforter les enfants des victimes et leur donner espoir en cette période de rentrée scolaire.           

Près de 140 enfants de Tori-Avamè, de la Maternelle jusqu’en Terminale, ont désormais les fournitures nécessaires pour boucler en beauté l’année scolaire. Il n’en fallait d’ailleurs pas plus pour qu’ils retrouvent le sourire. Certains ont même abandonné leurs sacs de fortune au profit  des tout nouveaux à eux distribués par la Société béninoise de brasserie (Sobebra), l’entreprise citoyenne. « Nul n’est heureux tout seul  (…) Vous avez pensé à l’avenir des enfants des victimes (…). Vous venez par là leur dire de ne pas lâcher prise (…). C’est un plaisir pour moi de vous dire merci », a déclaré le Chef d’arrondissement d’Avamè, Augustin Vianou dans son mot de bienvenue à l’endroit des généreux donateurs. Procédant à la distribution des kits, cérémonie, qui a eu lieu à l’école primaire publique (Epp) Avamè/B,  le Directeur général adjoint de la Sobebra, Sébastien Yves-Ménager, a tenu à préciser que ce n’est pas un geste de propagande publicitaire  mais plutôt un geste pour le réconfort moral des enfants, un geste pour leur permettre d’accéder à l’éducation qui fonde une société, et socle  de tout développement.  Et selon le Directeur général adjoint de la Sobebra, cette action humanitaire, n’est qu’un premier pas vers une collaboration plus fructueuse. Que ça soit le représentant des parents d’élèves, le représentant des cadres de la localité ou le porte-parole des bénéficiaires, les interventions se résument aux remerciements. Aussi, ont-ils imploré la grâce divine pour que la Sobebra prospère. Avant le retrait de la délégation conduite par M. Yves-Ménager, les enfants ont savouré le très délicieux Youki de la Sobebra.


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE