Accueil Société

Don de vivres à la prison civile de Cotonou : L’Apmmb soulage la peine des détenus

0
PARTAGER

L' Association des professionnels des médias musulmans du Bénin (Apmmb) a procédé, ce jeudi 22 juin 2017, à la distribution de produits vivriers aux  pensionnaires de la prison civile de Cotonou. Pour les responsables de cette association, ce don vise à soulager les peines de ces détenus en cette période du jeûne du mois de Ramadan qui intervient, par ailleurs, dans une période de morosité économique. Les kits offerts aux pensionnaires de cette prison    sont composés de riz, du sucre, de la patte alimentaire, du lait et de l'orange. Très concrètement, cette action est l'expression de la solidarité des responsables de cette association vis-à-vis de leurs frères et soeurs en prison.   Dans son adresse, Akimey Seibou Osseni, porte-parole des donateurs a laissé entendre  qu'en cette période de partage, il apparaît nécessaire d'avoir une pensée particulière à l'endroit des personnes en détresse. Et, c'est justement pour ne pas faire des pensionnaires des prisons des oubliés de la République, que l'association a volé au secours de ces derniers. Très ému, le capitaine Fulbert Chabi Konto, régisseur de la prison civile de Cotonou  n'a pas manqué d'épithètes pour  remercier les donateurs. Très ravi, le porte-parole des bénéficiaires s'est fondu en prière à l' endroit des professionnels des médias.

Selon Euloge Abd-Gafar Zohoungbogbo, administrateur provisoire de l'Association, une ébauche de plan de travail annuel de la jeune association est en cours de finalisation. On y apprend que plus que jamais, leur foi en bandoulière, les professionnels des médias musulmans nourrissent l'ambition de s'activer dans le social, la formation, l'entraide, la solidarité, les activités sportive et culturelle, mais surtout les œuvres d'élévation de l'esprit et de l'âme. Tout un programme pour le développement personnel de ses membres et leur épanouissement équilibré. Mens sano in corporae sana.  

M.M


Source : Matin Libre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here