Dix ans d’existence de l’Ong Social Pact et du Royaume des vierges...

Dix ans d’existence de l’Ong Social Pact et du Royaume des vierges : « Il est temps que je cède aux filles mêmes leur patrimoine » dixit Delano Kiki

1
PARTAGER

L’Ong Social Pact célèbre, à travers une série d’activités commémoratives, son dixième anniversaire d’existence. Après une décennie de gestion, le Président Kiki Delano a décidé de transmettre le gouvernail à une nouvelle présidente pour la poursuite de l’aventure. Au détour d’un entretien accordé à votre journal, ce dernier lève un coin de voile sur les activités et les raisons de son départ. (Lisez plutôt)

Dix ans que l’ONG Social Pact existe ! Parlez-nous brièvement des objectifs de l’Ong, des activités menées….

Réellement dix ans d’existence déjà pour notre ONG, qui s’est donné beaucoup d’objectifs. Notre But principal est d’impacter le monde à travers les valeurs et amener les populations des nations  en l’occurrence africaines, à comprendre qu’il n’y pas de paix ni de développement sans la culture des valeurs. Nous avions donc initié le Programme d’assistance et de suivi des filles vierges dénommé ‘’Trophées Vierges’’ qui regroupe les filles qui optent pour la virginité jusqu’au mariage. Nos objectifs sont  de féliciter, encourager et accompagner les filles qui optent pour la virginité jusqu’au mariage. Egalement éradiquer la honte qu’ont certaines jeunes filles de se savoir vierges. Nous poursuivons la promotion de l’excellencejuvénile et la culture du leadership féminin. Il faut  souligner que notre œuvre s’inscrit également dans la lutte contre les IST et le VIH SIDA. Nous atteignons ces objectifs à travers maintes activités que sont entre autres : La fontaine des valeurs qui a lieu tous les samedis ; les séances de sensibilisations dans les écoles ; l’Ensemble Artistique et Culturel des Vierges qui leur permet de développer leurs talents dans différents domaines ; les réseaux qui s’occupent de l’environnement, de l’eau, de la sécurité routière ; le Camp Annuel des Vierges dont la 7ème édition est prévue du 17 au 23 août  prochainrassemblant chaque année des centaines de filles pour une semaine d’échanges et de partage.

Dix ans après, avez-vous aujourd’hui le sentiment d’une mission accomplie ?

Oui j’airéussi ma mission car je ressensla satisfaction morale d’avoir cru en une inspiration que j’aieue en 2002. Personne n’a voulu y croire et j’aidû subir cinq années d’échecs, d’insultes et de rejet avant de comprendre qu’il fallait que je compte sur mes propres forces pour réaliser ce rêve. Et depuis 2007, date à laquelle s’est déroulée la première édition, nous sommes passés de 08 Filles à prèsde 1700 filles décorées et membres du Royaume International des Vierges. J’y ai mis toutes mes énergies avec beaucoup de sacrifices pour en arriver là. Mais je tiens à dire que je pouvais mieux faire si mon pays avait cru en moi et m’avait soutenu car avec ce concept, le Benin pouvait sauver ses filles de la débauche, des grossesses non désirées et se distinguer dans le monde comme une nation exemplaire.

Pourquoi le Royaume des filles vierges ? Comment fonctionne ce royaume ? (les conditions d’accès au royaume, le nombre de temps qu’il faudra y passer…)

Nous avions créé ce creuset pour y  rassembler les filles qui accourent vers nous voulant participer aux Trophées Vierges. C’est ce creuset qui nous facilite le suivi de ces filles qui ont aujourd’hui entre 10 et 28 ans. Les filles s’inscrivent volontairement avec l’accord des parents et y subissent la consultation gynécologique effectuée par les soins de l’Association des Gynécologues et Obstétriciens exerçant en clientèle privée du Bénin que je remercie. Il faut reconnaitre que certaines filles abandonnent en cours de route, car elles choisissent de se faire dévirginisées par snobisme ou naïveté ou encore par amour pour un homme. Le Royaume est subdivisé en quatre catégories à savoir, les Aspirantes, les Princesses, les Reines et les Reines-Mères. Et depuis que le Royaume est devenu un club service, nous parlons des cantons qui sont de petits regroupements de filles qui militent pour le bien-être des autres à travers des actions sociales. La fille cesse d’être membre du Royaume, le jour de son mariage où elle reçoit son diplôme de fidélité à Dieu.

Social Pact dispose d’un Internat des filles vierges ! Parlez-nous-en !

Nous disposons d’un internat sis à Pahou dénommé le Foyer des Filles Vierges « L’IMMACULEE » qui est un cadre de suivi intellectuel  et  socio-culturel de la fille vierge. Nous avions développé pour l’épanouissement de la fille, des stratégies novatrices pour sa construction humaine et son développement personnel face à la mondialisation. Les pensionnaires finissent les cours à 14h30 et vaquent à d’autres activités éducatives dans l’après-midi.Et c’est une aubaine pour mon pays le Bénin d’abriter le premier et le seul foyer des filles vierges dans le monde.

Vous allez dans quelques jours transmettre le gouvernail a une nouvelle présidente, ne craignez-vous pas le déclin de l’organisation?

A l’entame de cette initiative, j’ai demandé dix ans à mon Dieu pour assoir une organisation solide. Il me l’a accordé et je crois qu’il est temps que je cède aux filles mêmes leur patrimoine. Delano Kiki n’était que le précurseur d’une initiative qui bientôt va impacter toute l’Afrique. Et pour y arriver nous avions installé en Europe précisément à Paris, un siège de coordination de toutes les activités à mener en Afrique, ce qui facilitera la tâche à la jeune équipe installée pour des victoires futures car je sais qu’elles feront mieux que moi. J’ai pris le soin de former sur dix ans une équipe de jeunes dames qui ont fait le royaume et qui maitrisent bien de quoi il est question, pour continuer l’œuvre. Une fois le témoin passé, je voudrais réaliser d’autres rêves qui me sont chers car je ne vis que du rêve et de l’initiative. J’aime innover, faire pousser plus que cèdre dans un désert.

Parlez-nous brièvement des activités commémoratives du dixième anniversaire !

Pour les dix ans de cette œuvre, les activités prévues vont couvrir une année. Nous allons lancer en septembre prochain le programme à l’occasion de la soirée de dédicaces d’un ouvrage intitulé « Virginité, 10 ans de Combat, 77 Autres Regards ». Ce livre est un recueil de divers témoignages des personnes de tout bord qui ont connu et côtoyé notre organisation. Vous savez, beaucoup de langues s’élèvent et racontent tout ce qu’elles veulent sans même réellement s’approcher pour mieux comprendre le fonctionnement de l’œuvre; Dans ce livre c’est l’avis des autres que nous devrons respecter que nous soyons pour ou contre. Et je remercie infiniment nos détracteurs, les mauvaises langues car grâce à eux nous faisons beaucoup attention et nous faisons bien les choses malgré les difficultés.

Votre mot de fin…

Pour finir, je remercie et je dis félicitation à tous ces milliers de filles qui ont cru en moi et qui m’écoutent ; les parents de ces filles qui me confient leurs enfants avec lesquelles je me déplace à travers des continents et enfin à tous ces hommes et femmes qui m’ont soutenu je vous tire un chapeau car c’est à vous l’honneur. Je demande aux gens de ne pas voir cette œuvre à travers ma petite personne, c’est juste l’œuvre de Dieu, et Dieu lui-même ne saurait laisser tomber sa mission. Je vous remercie.

Propos recueillis par Aziz BADAROU


Matin Libre

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE