Dissension autour du tissu du «Wémèxwé» : L’union doit revenir entre les...

Dissension autour du tissu du «Wémèxwé» : L’union doit revenir entre les fils de la Vallée

0
PARTAGER

Le tissu de l’édition 2017 de la célébration de la fête identitaire des fils et filles de la Vallée est à la base d’une discorde entre certaines associations de jeunes et la coordination générale. La position tranchée des uns et des autres a laissé place à un sentiment de division qui n’a que trop duré. Puisqu’au fond, l’objectif final est de permettre au plus grand nombre de pouvoir acheter un tissu de qualité à un prix abordable par ces temps de morosité économique, il est temps que la balle soit ramenée à terre. Un premier tissu étant déjà sur le marché, il faut maintenant accepter de couper la poire en deux afin de ne point pénaliser les « Wèmènou » qui l’ont déjà acheté. Enfin de compte, ce n’est pas si grave qu’il y ait, cette fois-i, deux tissus différents. L’essentiel est qu’ils portent tous l’effigie des « Wémènou » et soient accessibles au plus grand nombre. Ne dit-on pas que trop de poissons ne gâtent pas la sauce ? La coordination doit se servir de cet incident pour rassembler davantage les fils et filles de la Vallée autour de l’idéal commun qu’est le développement de leur région Les politiciens ont l’habitude de dire : « Ce qui nous unit est plus fort que ce qui nous divise ». Cela doit être le mot d’ordre de cette fête afin d’amener les différents camps contestataires à ne pas perdre de vue le chantier de développement qu’ils ont si bien commencé. Wémèxwé ne doit pas disparaître. Et pour que cela n’arrive pas, il faut conjurer à jamais le démon de la division en appelant au rassemblement et à la paix. La coordination générale a un rôle prépondérant à jouer dans ce sens.


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE