Des sujets variés au menu des quotidiens béninois

Des sujets variés au menu des quotidiens béninois

0
PARTAGER

Cotonou (Bénin) - Plusieurs sujets portant sur des thèmes variés font la une des quotidiens parus ce vendredi à Cotonou.

« Trafic de stupéfiants : environ 70 kg de cocaïne saisis au port de Cotonou », titre La Nation. Selon le journal, les trafiquants ingénieux ont dissimulé dans un container le produit prohibé. Mais c’était sans compter avec la perfection du système de contrôle sur la plate-forme portuaire, se réjouit le journal.

Le quotidien Le Matin fait une incursion dans l’arène universitaire et affiche : «Une fausse solution à un vrai problème», faisant ainsi allusion à la décision du rectorat de l’Université d’Abomey-Calavi d’exclure des étudiants et d’invalider l’année à la Flash.

L’Uneb, le Fneb et l’Unseb s’opposent à la fameuse décision rectorale, ajoute le journal qui sollicite l’arbitrage du gouvernement pour éviter la grande furie syndicale qui occasionne la montée de violence sur l’espace universitaire.

Sur la même lancée, Fraternité convient qu’il faut une intervention politique pour solutionner la crise qui va grandissant à l’Université d’Abomey-Calavi.

A ce sujet, Le Potentiel évoque une décision funeste aux conséquences dramatiques et révèle que les étudiants lancent le mouvement «campus mort» dès ce vendredi.
Sur un tout autre sujet, Le Potentiel évoque l’ouverture des procès dans l’affaire de concours frauduleux.

«Corrompus et corrupteurs devant les juges dès lundi », annonce le quotidien qui est convaincu que cette vague de procès s’annonce très palpitants mais sombres pour un certain nombre de cadres et gros bonnets de l’ancien régime dont l’ex directeur du recrutement des agents de l’Etat.

«Non renouvellement des passeports des Béninois de l’extérieur: Comment l’Etat contraint des Béninois à la clandestinité», titre La Nouvelle Tribune. Selon le confrère, de nombreux Béninois de la diaspora dont le passeport est expiré n’arrivent pas à le renouveler parce que les missions diplomatiques et consulaires du Bénin n’en délivrent plus.

Ceci, en attendant l’installation des postes d’enregistrement numérique que nécessite la délivrance des passeports biométriques entrés en vigueur depuis un peu plus d’un an.

Cette situation, selon les révélations du journal, réduit les ressortissants béninois à l’étranger à l’état « de vulgaires sans papiers car sans passeport, impossible pour eux de renouveler leurs titres de séjour, ni établir des documents administratifs ».

Le journal Libération fait savoir, quant à lui, que l’ex-président, Emile Derlin Zinsou sera conduit à sa dernière demeure le 25 août prochain dans son caveau au cimetière d’Akpakpa à Cotonou

DJ/cat

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE