Des groupements d’activités formés à l’autonomisation durable et la paix à Bohicon

Des groupements d’activités formés à l’autonomisation durable et la paix à Bohicon

0
PARTAGER

Une centaine de participants, en majorité des femmes, membres de groupements et coopératives d’activités ont suivi mercredi à l’hôtel Dako de Bohicon, une formation sur le thème « Cheminer avec les conflits, gage d’autonomisation durable et de paix dans les groupements d’activités génératrices de revenus ».

Initié par le Programme Femmes et édification de la paix (WIPNET) du Réseau ouest africain pour l’édification de la paix (WANEP-Bénin), le présent forum de formation s’inscrit dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la paix, édition 2016, commémorée le 21 septembre.

Les groupements d’activités génératrices de revenus sont des creusets d’autonomisation des femmes, souvent confrontés à des querelles et différents qui conduisent très souvent à des ruptures d’activités, voire la dislocation de l’association, ont reconnu les experts de WANEP-Bénin.

« C’est donc pour éviter que ces cadres d’autonomisation ne volent en éclats que cette formation a lieu pour outiller les membres à prévenir les conflits ou à les générer au mieux en cas de survenance», a fait savoir Mme Scholastique Bassa, membre de WANEP-Bénin.

Les participants ont été formés sur les enjeux du leadership, le profil d’un leader, la gestion de la vie associative.

Des causeries-débats animées par les membres de WANEP-Bénin ont surtout informé sur la vie associative, le leadership associatif, les manifestations des conflits dans les Groupements d’activités génératrices de revenus.

Dans une stratégie de partage d’expériences, les participants disent avoir tiré le meilleur profit de cette rencontre qui selon eux, est venue à point nommé, au moment où les crises et querelles de personnes font disloquer les associations d’activités génératrices de revenus.

ABP/IA/DKJ

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE