Demande de session extraordinaire à la mairie de Gogounou : Menace sur...

Demande de session extraordinaire à la mairie de Gogounou : Menace sur le fauteuil de Salifou Bachabi

0
PARTAGER

Le maire de Gogounou pourrait perdre prochainement son fauteuil.  Ledit Conseil communal est gagné par le virus de la division. Et le sort de Salifou Bachabi pourrait être scellé dans les semaines à venir. Mais en attendant, il se tient ce mercredi 07 septembre 2016 un Conseil de conciliation.  Dans une lettre en date de 16 août 2016, 17 Conseillers sur les 19 que compte la Commune ont demandé la convocation d’une session extraordinaire « à l’effet de décider d’un vote de défiance à l’encontre du maire». Arithmétiquement, Salifou Bachabi a donc moins de chance de sauver son fauteuil. La messe semble déjà dite. Il pourrait quitter la présidence du Conseil communal de Gogounou. Selonnos sources, les « Conseillers dissidents » reprochent au Maire entre autres une gestion opaque.  Des observateurs confient que le maire Bachabi devrait se remettre en cause puisque tout le Conseil communalveut de son départ.Mais Gogounou n’est pas une Commune ordinaire. C’est une zone d'élevage avec un cheptel composé de bovins, de petits ruminants et de volailles.La pêche y constitue une activité secondaire pour les populations.L'agriculture reste l'activité économique la plus importante. Gogounou fait partie du bassin cotonnier. Elle devrait intéresser les puissances d’argent locales ou encore le nouveau gouvernement qui veut visiblement prendre le contrôle de certaines localités jugées stratégiques. (Lire la lettre des Conseillers dissidents).

A.S


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE