Déguerpissement des abords des établissements scolaires: Le Préfet du Littoral Modeste Toboula...

Déguerpissement des abords des établissements scolaires: Le Préfet du Littoral Modeste Toboula poursuit la répression

1
PARTAGER

Entamé depuis le Samedi 1er octobre 2016, après une période d’avertissement, le déguerpissement des abords immédiats des établissements scolaires à Cotonou se poursuit. Le Préfet du Littoral Modeste Toboula a traversé le pont ce samedi 8 octobre pour assainir les abords immédiats des établissements scolaires d’Akpakpa.

Cet-après midi, juste après la pluie diluvienne qui s’est abattue sur la ville de Cotonou, le long de la clôture de l’école primaire publique d’Ayélawadjè a été dégagé des baraques, en présence d’une horde de policiers bien équipée, prête à repousser toute résistance de la population.
L’équipe conduite par le Préfet Toboula en personne n’a pas hésité à détruire tous les hangars, baraques et autres boutiques installés le long de la clôture. Même si les occupants et autres usagers des lieux n’ont opposé aucune résistance, c’est la désolation dans les regards. A en croire certains usagers, ils auraient reçu l’autorisation de s’installer auprès des responsables de l’établissement. Ils pensent que les autorités préfectorales devaient leur accorder suffisamment de temps pour leur permettre d’aller s’installer en d’autres lieux.
Mais les autorités préfectorales estiment qu’ils ont été suffisamment avertis et plus rien ne peut arrêter l’opération.
Le déguerpissement se poursuivra donc vers d’autres établissements scolaires a expliqué un responsable de la préfecture. « Nous ne sélectionnons pas, l’opération s’étend sur toute la ville de Cotonou... », a-t-il indiqué, avant de lancer à l’endroit des occupants d’autres établissements de dégager les lieux avant qu’il ne soit trop tard.

Finafa H.

aCotonou

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE