Dans le cadre de l’élaboration du projet des réformes institutionnelles au Bénin:Gerddes-Afrique...

Dans le cadre de l’élaboration du projet des réformes institutionnelles au Bénin:Gerddes-Afrique propose la mise en place d’une commission consensuelle

0
PARTAGER

Si le Bénin est confronté aujourd’hui à tous les problèmes de ce monde et qui empêchent son réel développement, ce n’est pas par hasard. C’est à cause surtout de la faiblesse de son système institutionnel. Et pour que les choses changent pour le bonheur du peuple béninois à partir de maintenant, le Gerddes-Afrique piloté par Me Sadikou Alao, suggère au nouveau régime qui va s’installer sous peu, le renforcement des institutions de la République dont le mécanisme de la mise en œuvre doit être élaboré par une commission aussi large que possible.

Préoccupé par le développement intégral du Bénin, le Gerddes-Afrique s’est lancé dans un combat depuis quelques années, en faveur des réformes institutionnelles en vue du renforcement du système démocratique béninois. De l’avis de Me Alao, pour que le Bénin décolle, il faut renforcer son système institutionnel. Cette proposition du président de Gerddes-Afrique a visiblement reçu un écho favorable auprès de toute la classe politique et de l’élite béninoise. D’autant que pendant la campagne électorale pour la présidentielle, tous les candidats sont unanimes sur la nécessité d’aller à la révision de notre système institutionnel, lequel freine le Bénin sur tous les plans. A la question de savoir comment et quand ce processus pourrait être déclenché, Me Alao pense que c’est maintenant plus que jamais qu’il faut mettre en place une commission aussi large que possible afin que tous ceux qui feront des contributions soient invités à présenter leurs propositions pour que ce qui sortira des travaux soit consensuel. En tout cas, pour ce qui concerne son engagement pour les réformes institutionnelles, le Gerddes-Afrique dispose d’une batterie de propositions pour aider à réussir ce cap sans grandes difficultés. Pour avoir déjà sorti plusieurs ouvrages scientifiques sur le sujet, il n’est pas superflu d’affi rmer que Me Alao serait d’une grande utilité dans cette démarche. Soucieux d’un Bénin nouveau avec en toile de fond la restauration et la réhabilitation des institutions, le Gerddes-Afrique, tout en félicitant le nouveau président élu, Patrice Talon, lui renouvelle ses propositions pour des réformes institutionnelles, ceci pour le bonheur du peuple et pour une bonne gouvernance des affaires publiques.

AT

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE