Culte de réconciliation de l’Eglise protestante méthodiste du Bénin : Patrice Talon...

Culte de réconciliation de l’Eglise protestante méthodiste du Bénin : Patrice Talon l’homme providentiel

0
PARTAGER

Le grand jour s’est levé pour les fidèles de l’Eglise protestante méthodiste du Bénin. Après deux décennies de tiraillement, l’église retrouve enfin la voie de la réconciliation. Le culte célébré à cet effet a eu lieu, dimanche 3 juillet 2016, au Palais des Congrès de Cotonou en présence du chef de l’Etat Patrice Talon et des personnalités politiques telles que le Président de l’Assemblée nationale Adrien Houngbédji, le ministre de l’Intérieur Saca Lafia, celui de la justice Joseph Djogbénou, le Professeur Albert Tévoédjrè, le professeur Paulin Hountondji,fidèle de l’église et plusieurs autres dignitaires religieux.

C’est le culte de l’espoir, l’espoir retrouvé en Jésus-Christ s’est exclamé le Pasteur célébrant avec émotion à l’ouverture. Pour le Révérend Mathieu Alao, c’est un ouf de soulagement. Il a exprimé sa reconnaissance au Chèf de l’Etat Patrice Talon,l’artisan principal de cette réconciliation qui, par cette initiative, ouvre de nouvelles perspectives aux fidèles protestants. « C’est un nouveau départ pour l’église », a déclaré le Révérend Nicodème Alagbada. Il a lui aussi salué la détermination et l’abnégation de  « l’homme providentiel Patrice Talon », qui entre ainsi dans l’histoire de son peuple. Il n’a pas manqué de remercier tous ceux qui ont œuvré à l’aboutissement du processus. Selon les propos du révérend Mathias Alexandre Kréppy du Togo,ce dimanche 3 juillet 2016 est « un grand jour que le Seigneur a fait ». Se félicitant donc pour l’unité  retrouvée au sein de l’église du Bénin, il a imploré sa bénédiction sur le comité transitoire devant conduire le processus de réconciliation à son terme.

L’organe transitoire de gestion de la réconciliation

15 membres issus des camps adverses composent l’organe transitoire de gestion de la réconciliation et de la réunification de l’Epmb installé par le Garde des sceaux, ministre de la Justice Joseph Djogbénou. Et dans une sorte de prestation de serment, les 15 membres ont unanimement réaffirmé leur engagement à agir avec force et détermination dans la foi et la fraternité pour la réconciliation de tous les fidèles de l’église protestante. Le Président désigné pour conduire la transition, le Révérend Nicodème Alagbada a exprimé son action de grâce à Dieu dont les voies sont insondables et a remercié le Chef de l’Etat pour sa noble initiative. Il a invité ceux qui doutent encore à se tourner vers Dieu et à prier inlassablement pour que sa gloire se manifeste.

Pour une paix durable

Le Professeur Albert Tévoédjrè a salué l’implication personnelle du Chef de l’Etat Patrice Talon dans ce processus de réconciliation et de réunification. Il a par ailleurs exhorté les fidèles à œuvrer pour la paix au sein de l’église. Il en est de même du ministre de l’Intérieur Saca Lafia pour qui la paix est une valeur sacrée à laquelle tous les peuples et tous les Etats sont attachés. Ainsi tout en déplorant les événements douloureux liés et la crise  et qui ont secoué l’église et partant tout le le peuple béninois, il a salué l’acte de courage, d’abnégation et d’amour des fidèles. Il a pour finir exprimé au nom du Président de la République et de l’Etat, sa compassion à tous ceux qui ont vécu des moments de douleurs pendant cette crise. Le Chef de l’Etat Patrice Talon, a quant à lui, exprimé «au nom du gouvernement, des institutions et du peuple béninois ses vives félicitations aux fidèles de l’Epmb pour leur acte de pardon et de paix qui honore la foi et la religion au seinde la République’».

Thomas AZANMASSO


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE