Création des chambres d’agriculture par une loi :le travail de fourmis abattu...

Création des chambres d’agriculture par une loi :le travail de fourmis abattu par Ganiou Soglo

0
PARTAGER

Les honorables députés à l’Assemblée nationale ont adopté jeudi dernier en séance plénière la loi portant création des chambres d’agriculture en République du Bénin. Mais pour y arriver il a fallu, un travail en amont abattu par certains acteurs du secteur agricole dont Ganiou Soglo patron de la « Compagnie du Bénin ».

C’est au regard de son vécu quotidien sur sa plantation à Lanzron dans la commune d’Abomey Calavi que Ganiou Soglo a eu comme leitmotiv, le combat pour que tout le secteur soit régi par un arsenal juridique. La sécurisation des terres, la défiscalisation de l’agriculture et plus l’organisation des acteurs…ont été toujours prônés par l’ancien ministre de la jeunesse, des sports puis de la culture devenu « paysan ». Pour ce faire, il a entrepris plusieurs actions. En dehors d’une audience demandée au Président de l’Assemblée nationale Adrien Houngbédji qui ne s’est concrétisée jusqu’ à ce jour, Ganiou Soglo a fait un lobbying pour que des chambres d’agriculture dignes du nom soient créées. Ainsi, il a eu plusieurs audiences avec le président de la Chambre inter départementale d’agriculture de l’Atlantique-Littoral dont il est membre. Devant les autres membres de cette chambre interdépartementale, Ganiou Soglo a exposé les avantages de la création de chambres d’agricultures fortes pour les acteurs. Pour ce faire, il a fait porter le projet par la présidente Rosine Soglo afin qu’elle le fasse évoquer à une séance plénière. Le patron de la « Compagnie du Bénin » promoteur de la gamme alimentaire « donou » a fait une tournée pour recueillir les profondes aspirations des producteurs agricoles tout en leur exposant les points inscrits dans les projets de société de Sébastien Ajavon puis après de Patrice Talon pour une révolution agricole. Avec les plusieurs candidats à la présidentielle dernière rencontrés à savoir Abdoulaye Bio Tchané, Pascal irénée Koupaki, Zul Kifl Salami puis Sébastien Ajavon, Ganiou Soglo a abordé la nécessité de la création de chambre d’agriculture. D’ailleurs dans plusieurs pays tels la Côte d’Ivoire, le Maroc, il a plaidé pendant ses déplacements pour un appui du Bénin en la matière. Toutes ces démarches ont aidé aussi à l’adoption de cette nouvelle loi en faveur du monde agricole.

Faite de 26 articles, cette loi vient booster le secteur agricole en instaurant une chambre d’agriculture par département. Ainsi, les acteurs mêmes du domaine agricole pourront avoir un droit de regard sur le secteur dans lequel ils travaillent. Il est donc institué désormais si la loi est promulguée, une chambre d’agriculture par département. Après environ 3 jours de discussions et d’amendements sur amendements, la loi a été votée à l’unanimité des députés présents et représentés.

Florent AHOTONDJI

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE