Cotonou et l’inondation : deux partenaires liés par le destin ?

Cotonou et l’inondation : deux partenaires liés par le destin ?

5
PARTAGER

Chaque année, l’inondation comme une peste incurable vient perturber ou carrément déloger les paisibles populations de la ville de Cotonou et de ses environs. Cet intrus ne semble craindre personne. En tout cas, ce ne sont pas les autorités municipales armées de leur machine à ‘’C’’ qui pourront venir à bout de ces visiteurs indésirables qui, chaque année, comme des mercenaires viennent disputer le territoire à ses occupants.

En effet, semblable à un pacte dont le rituel se renouvelle chaque année, la population cotonoise et l’inondation se rencontrent pour renouveler leur engagement et se donner rendez-vous pour l’année suivante. Une chose reste néanmoins certaine : les deux partenaires ne se désirent pas réciproquement vu les récriminations qui s’observent dans le camp du visité impuissant.

Cette année, ce rituel ne fera point défection. Mais la Mairie de Cotonou comme pour anticiper et déjouer les astuces de l’inondation a commencé déjà à curer les caniveaux, à remblayer et peaufiner les quartiers sensibles, à dégager les voies d’accès de l’eau et à mettre en branle la machine à ‘’C’’ : Cotonou en Campagne Contre l’Inondation (3CI).

Mais malgré le déploiement de cet arsenal et l prise des dispositions coutumières, l’eau dictera encore cette année sa loi aux populations de Cotonou. Jusqu’à quand durera encore ce calvaire ? Pourquoi ne pas envisager des solutions pérennes pour conter définitivement ce problème ? Monsieur le président du nouveau départ ; vous êtes interpellé. La municipalité a besoin de vous.

Benin web TV

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

5 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE