Coopération interuniversitaire : L’Uac et l’université Wuhan renforcent leur partenariat

Coopération interuniversitaire : L’Uac et l’université Wuhan renforcent leur partenariat

0
PARTAGER

L’équipe rectorale de l’Université d’Abomey-Calavi (Uac) et les responsables de l’Université chinoise Wuhan réitèrent leur engagement à œuvrer au renforcement des relations de partenariats entre les deux institutions. A la faveur d’une séance de travail tenue,jeudi 27 octobre 2016, sur le campus d’Abomey-Calavi, les deux parties ont échangé sur la santé de la coopération interuniversitaire qui date désormais de deux ans.

Partenaires depuis décembre 2014 grâce à un accord, de coopération interuniversitaire signé, l’Uac et l’Université chinoise de Wuhan sont toutes deux des universités pluridisciplinaires. Cette visite à l’Uac d’une délégation de l’Université de Wuhan s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations de coopération. Conduite par le Vice-président de l’Université de Wuhan, Fei Li, cette délégation a été reçue par l’équipe rectorale de l’Université d’Abomey-Calavi dirigée par le Professeur Brice Augustin Sinsin. C’était donc une occasion pour les deux partenaires de faire le point de leur riche collaboration. A en croire le point fait de cette coopération par le Directeur de l’Institut Conficius, Dr Julien Sègbo, en seulement si peu de temps, l’Université de Wuhan a offert à des étudiants de l’Uac, six bourses d’études. Elle a également accueilli des missions d’enseignement de l’Université d’Abomey-Calavi sur invitation de son département des études francophones. Aussi, un accord de coopération a-t-il été signé entre les deux universités pour l’installation au laboratoire de génétique et biotechnologie de l’Uac d’un centre de test d’ADN au standard international. Emus par ces relations interuniversitaires d’une « vitalité parfaite », les deux parties ont affiché leur volonté d’aller un peu plus loin ensemble. Le Recteur Sinsin, dans son allocution, a en effet salué la vitalité de cette « coopération stratégique » et « gagnant-gagnant » pour les deux parties et a partagé son ambition de voir les relations se poursuivre et se renforcer. Cette volonté de renforcement de la collaboration est également partagée par le Vice-président Li qui souhaite que la coopération entre l’Uac et l’Université de Wuhan soient à l’image des liens d’amitié très « forts » entre le Bénin et la Chine. Dans ce sens, le Vice-président Li a émis l’idée de la création d’un consortium interuniversitaire entre la France, l’Université de Wuhan et les universités d’Afrique francophone dont l’Uac. Ceci, dans la perspective de renforcer la mobilité interuniversitaire.

Aziz BADAROU


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE