Contrôle de l’immatriculation des motos : l’ultimatum supprimé

Contrôle de l’immatriculation des motos : l’ultimatum supprimé

11
PARTAGER

Le délai de trente jours imposé pour le redémarrage du contrôle et de la vérification de l’immatriculation des motos est supprimé. C’est ce qu’il faut retenir du nouveau communiqué du ministre de l’intérieur, deux jours après le premier communiqué daté du 14 juin 2016 qui invitait les populations à se conformer à cette mesure sous un délai de trente jours au risque de se faire verbaliser par la police.

Le communiqué actualisé ne mentionne plus de date de début de contrôle mais insiste sur l’obligation faite à tout citoyen de faire immatriculer les motos en circulation au Bénin. Sacca Lafia rappelle néanmoins que « le défaut de plaque d’immatriculation est une contravention prévue et punie par les textes réglementaires toujours en vigueur. »

Adonis Bohoun

 

ORTB

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

11 COMMENTAIRES

  1. il a bien fait de supprimer l’ultimatum. Ce gouvernement doit savoir prendre des dcisions pour ne pas tomber dans des erreurs comme le dfunt.

  2. Chaque moto devrait avoir une plaque d’immatriculation. C’est même une mesure de sécurité. Mais il y a un problème sérieux que le Gouvernement doit régler avant toutes choses. Nous avions déposé nos demandes d’immatriculation et payer tous les frais depuis des mois et jusqu’à date rien n’est fait. Il faudrait qu’on revoie le système qui traine on ne sait pourquoi. Et puis qu’on dise à tout le peuple combien cela coûte au juste. Il qu’il faut encore des intermédiaires pour une simple plaque d’immatriculation?

  3. La chose n’est pas facile à faire. Si on peut avoir accès à les dans les mairie et après envoyé cela serait la meilleure Merci.

  4. lavérité
    c’est la preuve que le Bénin est un desert de compétence, au point où on est allé chercher la compétence en Afrique du sud. Quand même quartier latin

  5. ce gouvernement ne m’impacte pa fu tou.comment peut on prendre des decision et faire marche arriere?talon est simplement entourer des imcompetents.il ferais mieux de faire attention.il s’est demander pourkoi yayi ne voulait plus de ceux l autour de lui?attention!

  6. Je voudrais dire a notre gouvernement et en particulier nos ministres a bien analyser les contours des décisions avant de prendre on veut vous au travailler allez sur les dossiers urgents le peuple a fin

  7. Je ne voudrais pas qu’on surnomme ce gouvernement pour de brasseur pour ne pas citer l’autre. Sauter du coq à l’âne, non. Miman soin… Nous avons souffert pour élire le PR Talon. Qu’on ne nous agasse guerre. L’immatriculation oui. Mais procédure bancale. Aussi, pourquoi ne pas commencer à partir des points de vente de motos ? Miman sodin wahala.

  8. PETER c’est form idable a ce gouvernement nous les populations sont entrain de soufrir dans les mains des policiers
    pour le non porte casque et maintenant le ministre de l’interieur donne une ultimatum pour l’imatriculation des motos il faut bien analyser votre decision et voir l’etat de la misére que nous vivons aujourd’huit au BENIN president TALON il faut simprement suprimer cette decision

  9. les beninois sont complique,il n’aime pas que ce pays avance,c’est les même personnes qui dit oui et non(on est au bénin).

  10. chèrs amis combien coûte exactement l’immatriculation des motos. il y a des depots de un an sans plaques. or aujourd’hui tu peux aller prendre même jour.

LAISSER UN COMMENTAIRE