Consultation nationale pour l’élaboration du Plan de développement stratégique WSSCC 2017-2020 :...

Consultation nationale pour l’élaboration du Plan de développement stratégique WSSCC 2017-2020 : Vers une renaissance du sous-secteur hygiène et assainissement de base

0
PARTAGER

A l’instar de plusieurs autres pays de l’Afrique et de l’Asie, les acteurs du secteur de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement de base du Bénin, ont tenu leur consultation nationale la semaine écoulée en vue de l’élaboration d’un nouveau Plan de développement stratégique WSSCC pour la période 2017-2020.En présence des membres du WSSCC, les acteurs engagés  ont à l’issue de vifs échanges, fait un diagnostic profond de ce sous-secteur en souffrance avant de proposer des solutions et recommandations pour le sortir des sentiers battus.

L’espoir pour le sous-secteur de l’hygiène et de l’assainissement de base longtemps parent pauvre est en passe de renaître. C’est la principale leçon qu’il convient de retenir  de cette consultation nationale qui aura permis de mobiliser  tous les acteurs pour identifier les goulots d’étranglement.

L’initiative de cette consultation nationale qui vise à faire le point sur les préoccupations en matière d’assainissement et d’hygiène par pays et les confronter avec les propositions faites par le Conseil de concertation pour l’approvisionnement en eau et assainissement (WSSCC en anglais), a été vivement accueillie par tous les acteurs réunis. Une mobilisation saluée par la représentante de WSSCC, Ceridwen Johnson qui s’est réjoui de l’intérêt  des autorités béninoises pour les questions de l’hygiène et de l’assainissement de base. Pour elle, l’accès aux services adéquats d’hygiène et d’assainissement de base constitue un axe majeur d’intervention dans les Objectifs de Développement Durable (ODD), notamment l’objectif 6.2. Il s’agit là, explique-t-elle, d’une priorité de développement à laquelle, les gouvernements et autres institutions du secteur doivent résolument s’attaquer.

Pour le ministre de la santé du Bénin, AllassaneSéidou, cette consultation nationale est une opportunité parce que le Plan stratégique du WSSCC traduira les défis et challenges nationaux liés à la promotion de l’hygiène et de l’assainissement de base et fonder l’assistance technique et financière du Fonds Mondial pour l’assainissement aux pays. Tout en soulignant que la promotion de l’assainissement et de l’hygiène de base est une des priorités du Plan national de développement sanitaire (PNDS), le ministre a rassuré les participants sur la vision du gouvernement d’accroître sa contribution à la promotion de ce sous-secteur. Il a fini en exhortant les participants à bien orienter leurs réflexions afin que dans le cadre du prochain Plan stratégique de développement du Wsscc, la couverture totale des interventions en matière de combat contre la défécation à l’air libre, à l’horizon 2030 soit une réalité dans notre pays.

Un bouillon d’échanges

Pour les nombreux acteurs divers et variés réunis à l’occasion de cetteconsultation nationale du Bénin, l’exercice  a consisté  à définir les priorités nationales en matière d’hygiène et d’assainissement de base, de déterminer les défis à relever puis d’envisager les approches des pratiques WASH que le WSSCC pourrait étendre à une plus grande échelle et intégrer à sa stratégie. Mais avant, il a été question pour eux de faire le point des activités menées par le WSSCC au Bénin et les difficultés rencontrées par le secteur WASH au cours des années écoulées.

Ainsi,dans les travaux de groupe, les participants ont retenu entre autres comme priorités nationales, la promotion des principes et pratiques d’égalité et de non-discrimination, la concentration des actions sur le milieu périurbain, la capitalisation des connaissances et la promotion de l’apprentissage, etc.

Quant aux contraintes et barrières qui handicapent l’atteinte des objectifs nationaux, ils pointent du doigt la faible volonté politique, la faible priorité accordée au sous-secteur de l’hygiène et assainissement de base par le gouvernement et les communes. Il y a également le non respect des engagements internationaux par le ministère de la santé, l’inadéquation des technologies promues à ce jour à tous les contextes hydrogéologiques...

Par ailleurs,les acteurs présents à la consultation nationale ont examiné les choix stratégiques et priorités sur lesquels le WSSCC doit prendre une décision ainsi que les domaines à intégrer par le WSSCC au document stratégique final.

Un des acquis importants de cette consultation nationale est la nécessité exprimée des participants de réaliser la cartographie des acteurs intervenant dans le sous-secteur  et sur toute l’étendue du territoire. De même, les participants dans leur ensemble, ont souhaité que les acteurs de ce sous-secteur se retrouvent régulièrement pour échanger sur les défis et  l’avenir du sous-secteur. La consultation nationale au Bénin a pris fin sur une note de satisfaction avec l’annonce des prochaines étapes qui doivent conduire à la finalisation et l’édition du Plan Stratégique de Développement pour novembre 2016.

Alain TOSSOUNON (Coll.)

Recommandations de l’atelier

- A l’endroit du Gouvernement :
-    Mettre en place un mécanisme de coordination et d’échanges entre les acteurs du sous-secteur
-    Réaliser une cartographie et un répertoire des structures et acteurs qui interviennent dans le sous-secteur
-    Créer un cadre d’échanges et de concertation des acteurs ATPC au Bénin
-    Impliquer davantage les acteurs des medias dans toutes les initiatives de renforcement de capacités et de promotion du secteur WASH

- A l’endroit de WSSCC :
-   Soutenir les acteurs par le partage d’information et les échanges d’expériences aux niveaux national, régional et international
-    Soutenir les activités de veille citoyenne
-    Renforcer les capacités des Organisations de la Société Civile en matière de plaidoyer et de lobbying


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE