Construction d’un nouveau port à Sèmè-Podji : La population sensibilisée sur le...

Construction d’un nouveau port à Sèmè-Podji : La population sensibilisée sur le projet samedi prochain

0
PARTAGER

Le gouvernement béninois entend construit très prochainement un nouveau port pétrolier, minéralier et commercial en eau profonde dans la commune de Sèmè-Podji. Ce projet pour le moment en est à l’étape des enquêtes sociologiques et sensibilisation. C’est dans ce cadre que le ministère du cadre de vie à travers l’Agence béninoise pour l’environnement organise ce samedi 12 novembre 2016 une audience publique dans ladite commune.

Cette audience publique qui sera organisée samedi prochain à Sèmè-Podji dans le cadre de la construction du nouveau port pétrolier, minéralier et commercial en eau profonde a pour objectif de sensibiliser la population sur le projet mais également recueillir leur avis. La consultation va durer une journée et sera conduite par une commission composée de quatre personnes en collaboration avec la marie de la commune de Sèmè-Podji. Un rapport sera déposé au ministre du cadre de vie qui pourra apporter des amendements en vue d’une prise de décision. L’audience publique fait suite à une étude d’impact. Certaines populations seront déplacées notamment celles qui vivent dans la zone d’emprise du projet. Il s’agit notamment des maraichers, les vendeurs de véhicules d’occasion et quelques propriétaires terriens. A en croire Wabi Marcos, l’un des membres de la commission de l’audience publique, tout est mis en place pour que les conditions de dédommagement soient connus les prochains jours. La construction de ce nouveau port à Sèmè-Podji est un grand projet conçu, souhaité et supporté par l’Etat béninois. Il sera réalisé par une entreprise privée et pourra permettre au Bénin de se doter d’un deuxième port mais devra aussi contribuer au développement de la commune de Sèmè-Podji a-t-il ajouté. La position du nouveau port permettra de lutter contre l’érosion côtière à l’est de Cotonou. Construit au début des années 60, la plateforme portuaire actuelle de Cotonou fait face aujourd’hui à une saturation de la capacité de ses infrastructures et elle se voit limiter dans son développement terrestre par la présence du tissu urbain très dense qui l’entoure. C’est dans cette optique qu’est né le projet de création d’un nouveau port. Deux communes étaient en compétition, la commune de Ouidah et celle de Semè-Podji. Le choix de Sème Podji a été opéré à cause notamment de sa proximité avec le Nigéria et la disponibilité de l’autoroute Cotonou Porto-Novo.

Marcus Koudjènoumè

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE