Conseil des ministres : Vague de recrutements dans la fonction publique

Conseil des ministres : Vague de recrutements dans la fonction publique

1
PARTAGER

Le Conseil des ministres s’est réuni en session ordinaire hier mercredi 28 septembre 2016. Plusieurs décisions ont été prises dont l’autorisation de recrutement de 80 auditeurs de justice pour renforcer les effectifs des magistrats, greffiers et officiers de justice et 3601 enseignants de la maternelle et du primaire. Lire le point fait par la ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence de la République, Pascal Irenée Koupaki.

Point de presse

Le Conseil des ministres s’est effectivement réuni ce jour, mercredi 28 septembre 2016 en séance hebdomadaire sous la présidence du président de la république, chef de l’Etat, chef du gouvernement.
J’ai retenu à votre attention, une dizaine de points.

1er dossier : Document de stratégie de développement à faible intensité de carbone et résilient aux changements climatiques

Le premier concerne un document de stratégie de développement à faible intensité de carbone et résilient aux changements climatiques. L’intégration des changements climatiques dans la définition des politiques et programmes et projets sectoriels d’Etat et du secteur privé est devenue aujourd’hui un impératif. Tous les pays doivent donc œuvrer pour un développement durable. Il convient que les politique et mesures destinées à protéger le système climatique contre les changements provoqués par l’homme soit adaptées à chaque pays. C’est un document de stratégie qui traite aussi bien des questions de développement que des changements climatiques et qui met l’accent sur un développement à faible intensité de carbone notamment pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le conseil a adopté un document de stratégie dont le plan d’action sera mis en œuvre par le ministère du cadre de vie et du développement durable, le ministère du plan et du développement et le ministère de l’énergie, de l’eau et des mines.

Dossier 2 : Création d’un fichier national d’admission et de nomination de cadres aux emplois de la chaine des dépenses publics

Le conseil a pris acte du compte rendu fait par le ministre du travail, de la fonction publique et des affaires sociales, compte rendu relatif à la mise en œuvre du décret portant création du fichier national qui constitue (le fichier) les mesures clés entrant dans le cadre de la dynamisation de l’administration et de sa modernisation. Il s’agit de promouvoir les hautes fonctions de la chaîne des dépenses publiques par appel à candidature. Le ministre a fait part au Conseil des tâches et actions engagées dans ce cadre.
Ce fichier qui est en réalité une liste informatisée de cadres aux hauts emplois de la chaine des dépenses publiques sera disponible avant la fin de cette année 2016.

Dossier 3 : Coopération entre l’Unesco et le Bénin

Le conseil a approuvé la signature de l’accord-cadre de coopération entre le gouvernement du Bénin et l’Unesco. Il s’agit d’une nouvelle approche de coopération qui passe par le développement du partenariat et la mobilisation de ressources extérieure pour accompagner la réalisation des priorités de notre pays. Priorités identifiées dans 5 ministères en matière d’éducation, de sciences et de culture au cours des 5 prochaines années. Les fonds qui seront mobilisés dans le cadre de cet accord auprès des partenaires au développement s’élèveront à environs 24 milliards de FCfa. Pour sa part, notre pays doit participer avec une contribution de 6 milliards.

Dossier 4 : Il s’agit de la gestion intégrée des ressources en eau phase 2 (Pangire) sur la période 2016-2020.

A l’issue de l’évaluation de la première phase du Plan d’action national de gestion intégrée des ressources en eau, le gouvernement a décidé de poursuivre son action dans le secteur de l’eau par l’adoption d’une deuxième phase (Pangire 2) pour couvrir la période 2016-2020. La mise en œuvre de cette phase nécessite une approche multidimensionnelle, cohérente et efficace. Ce qui permettra à un plus grand nombre de Béninois d’avoir accès à l’eau potable. Le Conseil des ministres a pris un décret portant adoption du plan d’action national de gestion intégrée des ressources en eau pour la période 2016-2020.

Dossier 5 : Création de 4 universités nationales en République du Bénin

Le Conseil a examiné de nouveau la carte universitaire de notre pays à l’issue de diverses consultations. Ces consultations ont montré qu’il était devenu impérieux, de revoir cette carte afin de mutualiser les ressources humaines, matérielles, pédagogiques, infrastructurelles et d’offrir au personnel et aux étudiants, de meilleures conditions de travail et d’études, tout en s’efforçant à travers les brassages, de construire et de renforcer l’unité nationale. Ainsi, il est créé 4 universités. 2 universités pluridisciplinaires : Abomey-Calavi et Parakou, et 2 universités thématiques : Abomey et Porto-Novo. Le décret portant création de ces 4 universités a été adopté par le Conseil. Le décret donne la liste des facultés, écoles et instituts qui sont regroupées pour rattacher à ces 4 universités.

Dossier 6 : Création du Conseil national de lutte contre le Vih-Sida, les infections sexuellement transmissibles et les épidémies.

La santé des Béninois préoccupe le gouvernement. Que ces Béninois soient en bonne santé ou malades, particulièrement ceux qui vivent avec le Vih-Sida. Le Conseil des ministres a décidé le 7 juillet 2016, de réorganiser le Conseil national de lutte contre le sida en vue de rendre plus actif et performant avec une implication personnelle du chef de l’Etat. Les défis stratégiques sont en effet nombreux. Il est nécessaire de sortir le conseil de sa léthargie. Les experts béninois ont produit un rapport sur lequel le Conseil a délibéré. A l’issue des délibérations, le Conseil de ce jour a adopté le projet de décret portant création, composition, organisation et fonctionnement du Conseil national de lutte contre le Vih-Sida, les infections sexuellement transmissibles et les épidémies. Deux autres projets de décret ont été pris.
Le Conseil a par ailleurs adopté un décret portant nomination des membres de la Commission nationale de l’informatique et des libertés. De même, le Conseil a adopté le décret portant création d’une Agence du cadre de vie pour le développement du territoire en remplacement de l’Agence des grands projets urbains. Il s’agit en effet d’un changement de dénomination pour intégrer la dimension opérationnelle de la mise en œuvre de l’agenda spatial du Bénin.

Dossier 7 : Renforcement des effectifs et modernisation de l’administration publique

Le Conseil a autorisé le recrutement de 80 auditeurs de justice pour renforcer les effectifs des magistrats, greffiers et officiers de justice. Le Conseil a également autorisé le recrutement de 3601 enseignants de la maternelle et du primaire.

Dernier dossier : Impact des attaques de criquets et de chenilles sur la production agricole et les effets de l’inondation

Le ministre de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche a fait le point, au Conseil des ministres, des pertes de production agricole dues aux attaques des criquets, de chenilles et aussi aux inondations. Des estimations faites, ces pertes se limiteraient à moins de 4% de la production agricole de cette campagne. Quant au ministre des infrastructures et des transports, il a fait le point de l’impact des inondations sur les infrastructures, notamment les ouvrages qui ont cédé ici ou là. Le Conseil a instruit les ministres concernés à l’effet d’assurer une surveillance très rapprochée dans les zones identifiées.

Le secrétaire général de la présidence de la République

Pascal Irenée Koupaki

aCotonou

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE