Conférence administrative départementale du Borgou et de l’Alibori : Les grands axes...

Conférence administrative départementale du Borgou et de l’Alibori : Les grands axes de la gouvernance de Djibril Mama Cissé et Moussa Mouhamadou

0
PARTAGER

(193 millions de francs CFA pour le programme annuel d’assistance conseil adopté)
Les nouveaux préfets des départements du Borgou et de l’Alibori ont présidé, dans la journée du mercredi 20 juillet 2016, leur première conférence administrative départementale (Cad). C’est la salle de réunion de la préfecture de Parakou qui a servi de cadre à cette rencontre statutaire qui réunit autour de l’autorité de tutelle, les directeurs départementaux et tous les chefs des services déconcentrés de l’Etat installés sur son territoire de compétence. Ainsi, Djibril Mama Cissé, préfet du Borgou et Moussa Mouhamadou,préfet de l’Alibori ont eu leur baptême du feu avec la conférence administrative au cours de laquelle, il a été question de l’analyse des résultats du Cep et du Bepc dans les départements du Borgou et de l’Alibori, résultats qui, faut-il le rappeler ne sont guère reluisants, afin de faire des recommandations judicieuses pour corriger le tir. Les différents directeurs départementaux des enseignements primaire et secondaire ont exposé la situation des résultats au niveau des deux départements. Les autres points abordés au cours de la rencontre sont relatifs au bilan d’exécution du budget général de l’Etat exercice 2016 dans les deux départements du Borgou et de l’Alibori. Il se dégage de ce point, fait par le receveur des finances, que la situation est préoccupante. Rien de concret n’a pu être fait jusqu’à cette date à cause de la fermeture du système intégré de gestion des finances publiques (Sigfip) depuis Janvier 2016. A ce niveau, il a été demandé aux deux préfets de bien vouloir faire les diligences nécessaires pour trouver une solution à cette situation déplorable.

Les grands axes de la gouvernance de Djibril Mama Cissé et Moussa Mouhamadou

Les grands axes de la gouvernance des préfets du Borgou et de l’Alibori ont été dévoilés aux membres de la conférence administrative départementale par les nouveaux patrons de ces deux départements. L’occasion de la Cad a été saisie par les préfets pour dire comment les choses doivent désormais se passer. Les nouveaux préfets entendent impulser une nouvelle dynamique dans la gouvernance des deux départements. Il a été retenu que les réunions de la Cad ne vont plus durer plus de trois heures et pour ce faire,  une gouvernance basée sur un travail sera fait en amont pour permettre aux différents directeurs départementaux et autres chefs des service déconcentrés d’internaliser les différents contours des sujets à eux soumis afin de faciliter la prise de recommandations conséquentes.

Il a été également question d’analyser et d’adopter le programme annuel d’assistance-conseil (PAAC) 2017.  

193 millionsde francs CFA pour le Paac 2017 adopté

Le Programme annuel d’assistance conseil (Paac) de l’année 2017 a été adopté à la somme de 193.000.000 de francs CFA, après la présentation de son contenu aux membres de la Conférence administrative départementale (Cad). Le Paac a qui été adopté, sous réserve des amendements à intégrer,est un outil qui permet à tous les directeurs départementaux d’apporter, chacun dans son domaine d’intervention, de l’assistance conseil aux communes pour, d’une part, l’amélioration de la gouvernance locale et, d’autre part, assurer l’accès des populations à des services sociaux de qualité. La nouveauté de ce document est la pondération des activités et l’insertion des tâches pour se conformer aux directions.

Avec la tenue de cette Cad, il est clair que les départements du Borgou et de l’Alibori abordent une nouvelle ère de gouvernance basée sur une approche anticipative des problèmes et une tutelle apaisée.

Marx CODJO (Br Borgou-Alibori)


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE