Confédération estudiantine et scolaire de l’Afrique (Cesa) : L’Uac accueille les travaux...

Confédération estudiantine et scolaire de l’Afrique (Cesa) : L’Uac accueille les travaux de la 3ème AG

0
PARTAGER

Après Abidjan (Côte d’Ivoire) et Ouagadougou (Burkina Faso), le Bénin accueille du 02 au 06 juin 2016 la troisième Assemblée générale de Confédération estudiantine et scolaire de l’Afrique (Cesa). Les travaux se dérouleront sur le campus universitaire d’Abomey-Calavi précisément à l’auditorium de l’Enam.

Les responsables des organisations estudiantines de plusieurs pays de l’Afrique seront en conclave à l’Uac pour réfléchir et harmoniser leurs connaissances pour une véritable contribution de la jeunesse à l’essor du continent. Ceci, dans le cadre de la troisième Assemblée générale de Confédération estudiantine et scolaire de l’Afrique. Cinq jours durant, ces derniers reviendront sur la question relative au système Licence-master-doctorat (Lmd), le rôle des étudiants dans l’unité et le développement de l’Afrique. Il sera aussi question de se prononcer sur l’instauration d’un système éducatif en phase avec les réalités africaines. Organisées par les organisations estudiantines à caractère syndical de l’Uac à savoir la Fédération nationale des étudiants du Bénin (Fneb), l’Union nationale des étudiants du Bénin (Uneb) et l’Union des scolaires et étudiants du Bénin (Unseb), les présentes assises connaitront la présence de la Directrice du Centre des œuvres universitaires et sociales (Cous-Ac), des autorités rectorales et décanales. Notons que les travaux de la 2ème Ag de la Cesa qui se sont déroulés du 28 avril au 02 mai dernier à Ouagadougou, se sont articulés autour du thème « Quelle contribution des élèves et étudiants africains pour une Afrique unie et prospère ? ».  La déclaration liminaire de Ouagadougou a consisté à éclairer à travers la presse, l’opinion internationale du combat que mène la Cesa pour l’intégration de la jeunesse scolaire et estudiantine africaine et les difficultés que vivent l’ensemble des étudiants dans les différentes universités et établissements secondaires. Une rencontre qui a permis de faire le point de la situation éducative et de faire des propositions sérieuses en vue d’améliorer nos conditions de vie et d’études.

A.B

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE