Concours à polémiques : La Commission de vérification au travail depuis mardi

Concours à polémiques : La Commission de vérification au travail depuis mardi

0
PARTAGER

Les candidats des concours jugés frauduleux devraient être fixés sur leur sort dans 45 jours au plus tard. Les membres de la Commission devant  vérifier les conditions d’organisation desdits concours ont été installés ce mardi en présence de la ministre de la Fonction publique, Adidjatou Mathys. Chaque jour compte désormais pour le Président Léandre  Loko et les autres membres. Selon le décret n° 2016-284 du 3 mai 2016 qui consacre la constitution de la Commission, les 11 désignés devront réunir tous les textes relatifs à l’organisation des concours et décrire toutes les étapes suivies. Ils devront aussi procéder à l’audition des différents acteurs impliqués dans la chaine de l’organisation des recrutements et rencontrer ceux ayant connaissance des cas d’irrégularités. Les informations recueillies permettront d’identifier les cas de fraude et situer les responsabilités. C’est après ce travail que la Commission pourra faire des recommandations et suggestions au gouvernement pour l’organisation de prochains concours. La Commission, faut-il le souligner, dispose d’un délai d’un mois pour les travaux de vérification des concours organisés au profit de l’administration centrale des finances, de la douane, des impôts, du trésor. Elle a 45 jours pour les autres concours. Selon nos sources, les commissionnaires produiront sous quinzaine un rapport à mi-parcours. Ce mardi, la ministre Adidjatou Mathys a invité les membres de la Commission à adopter une démarche qui rassure.

A.S.

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE