Concours à polémiques de 2015 : 9 personnalités indépendantes pour faire jaillir...

Concours à polémiques de 2015 : 9 personnalités indépendantes pour faire jaillir la vérité

5
PARTAGER

Les membres de la Commission chargée de réunir les cas de fraudes éventuelles dans l’organisation des concours de 2015 sont désormais connus. Il s’agit de personnalités indépendantes devant en quarante-cinq (45) jours déposer les conclusions de leurs travaux.

Neuf (09) personnalités ont la lourde charge de situer les responsabilités dans l’organisation contestée de certains concours de recrutement au profit de l’administration publique l’année dernière.  Ce sont les concours de recrutement de 10 648 agents de l’Etats dont 108 pour les concours professionnels et 10 540 pour les concours directs. L’Inspecteur général des services et emplois publics à la retraite, Léandre Loko a été choisi pour diriger la Commission instituée à cet effet. L’Agrégé de droit public Ibrahim Salami en est le deuxième (2ème) Rapporteur. L’Administrateur civil à la retraite, Souleymane Ibrahima  et le représentant du Front des organisations nationales contre la corruption (Fonac), Jean-Baptiste Elias sont aussi membres de ladite Commission. Ce sont des personnalités connues pour leur indépendance qui sont désignées pour  constater les nombreuses irrégularités qui joncheraient l’organisation de ces examens. La composition des membres de la commission est plus ou moins équilibrée. Presque toutes les régions  du Bénin y sont représentées. Ses membres ont l’expérience et la qualité  nécessaires pour analyser le fonctionnement de l’administration publique et les obligations incombant à l’Etat. On y retrouve de hauts fonctionnaires à la retraite qui étaient rompus à la tâche et qui devront pouvoir porter des regards vigilants sur les différents processus dénoncés. Ils devront en 45 jours permettre au président Talon de tenir une promesse de campagne : faire la lumière sur les concours jugés frauduleux par des milliers de Béninois. Mais, tous les concours seront-ils annulés?  Les candidats déclarés admis passeront-ils de nouveaux concours? Ces candidats déclarés admis et ayant déjà pris service bénéficieront-ils d’un traitement spécial ? Tout sera débourbé après le rapport des membres de la Commission qui ont entre autres pour tâches de réunir tous les textes réglementaires relatifs à l’organisation desdits concours, d’auditionner les différents acteurs impliqués dans la chaine de l’organisation des recrutements, de rencontrer tous ceux qui ont connaissance des cas d’irrégularités et de faire des recommandations. Ils produiront leurs résultats et laisseront au gouvernement la responsabilité de prononcer les « justes conclusions ».

A.S.

Composition de la Commission


Président : Monsieur Léandre Loko, Inspecteur Général des Services et Emplois Publics à la retraite ;
Vice-Président: Monsieur Dossa Pierre Houelawonou, Inspecteur Général des Services et Emplois Publics ;
1er rapporteur : Monsieur Wassi Raïmi Igue, Inspecteur Général des Services et Emplois Publics à la retraite ;
2ème rapporteur : Professeur Ibrahim Salami, Professeur de droit à l’Université d’Abomey Calavi (UAC);

Membres :
Un représentant de la présidence de la république ;
Monsieur William Sagbohan, Professeur à l’UAC, ancien directeur des examens et concours ;
Monsieur Laurent Tossou Boco, ancien directeur des examens et concours ;
Monsieur Souleymane Ibrahima, Administrateur civil à la retraite, ancien secrétaire général du gouvernement ;
Monsieur Jean-Baptiste Elias, représentant du Fonac.

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

5 COMMENTAIRES

  1. Toute la lumire doit tre faite et je pense qu’il ne serait excusable ces hauts cadres de nous faire un travail de pitre figures. le peuple n’atteint que.

LAISSER UN COMMENTAIRE