Commune de Tchaourou : Un forum pour sortir le secteur éducatif...

Commune de Tchaourou : Un forum pour sortir le secteur éducatif de l’ornière

0
PARTAGER

(Des recommandations fortes et un fonds d'appui à l'éducation créé)
Les résultats des examens de l'année scolaire passée ont été catastrophiques au niveau de la commune de Tchaourou. Face à ce tableau très peu reluisant, les forces vives de la commune ont été conviées à un forum le samedi 26 novembre 2016 pour poser un diagnostic profond de la situation actuelle de l'éducation dans cette commune, afin d’en ressortir les forces, les faiblesses, les opportunités, les menaces et surtout de proposer des solutions objectives pour corriger le tir.

A l’issue des travaux des recommandations fortes ont été faites pour changer la donne au niveau du secteur éducatif dans la commune de Tchaourou. Il s’agit de la création d’une commission permanente de l'éducation, cette dernière aura une dotation initiale de 20 millions pour le fonds d'appui à l'éducation dont les contributeurs seront la mairie pour renforcer ce qu'elle faisait déjà, les cadres, les opérateurs économiques, les filières commerciales organisées. Cette commission sera garante de la mise en œuvre des recommandations du forum. Elle devra assurer l'identification des villages sans écoles, l’élaboration de la carte scolaire de Tchaourou, la construction de modules de classes, la sécurisation des domaines scolaires, le renforcement des capacités des acteurs locaux, leur accompagnement, la préparation des rentrées scolaires, la prise en charge des cas sociaux, le prix aux meilleurs élèves et enseignants.

Ce forum sur l’éducation dans la commune de Tchaourou, est le fruit d'une collaboration entre la mairie de Tchaourou, la Fédération des Associations de Développement de Tchaourou (FADET) et la Coordination des Associations des Parents d'Elèves de la commune de Tchaourou (CAPE). Elles ont été soutenues dans cette initiative par l'honorable Adam Bagoudou, l'ancien ministre Bio Chabi Orou et plusieurs cadres de la commune.

Procédant à l'ouverture officielle du forum, dans la maison des jeunes de Tchaourou, le préfet du Borgou Djibril Mama Cissé a salué l'initiative. Pour lui, ce forum est en droite ligne avec la vision du Chef de l'État, Patrice Talon et surtout son programme d'actions.

État des lieux du secteur éducatif de Tchaourou

Ces efforts, pour la première autorité de la commune de Tchaourou se sont accrus depuis plusieurs années « le nombre de salles de classes est passé de 650 en 2010 à 898 en 2015, soit un taux d'accroissement de 38,15% ». Près de 82 modules de trois salles de classes ont été érigés en cinq ans grâce au plaidoyer pour un montant de 1.600.000.000 FCFA. Des efforts ont été également fournis par l'État central et les partenaires dans l'amélioration de l'effectif des enseignants qui est passé de 542 en 2010 à 773 en 2015, soit un taux de 42,62%. Ces efforts sont consentis parce que le conseil communal de Tchaourou est déterminé pour l'atteinte de sa vision, celle d'être à l'avenir une commune à économie prospère, unie et bien gouvernée. Laquelle vision ne sera qu'utopie si l'éducation de qualité des jeunes n'est pas de mise.

Malgré ces efforts forts louables, des problèmes subsistent. Il s'agit de l'insuffisance d'enseignants qualifiés, de salles de classes, de mobiliers, de l'inexistence d'actes de naissance pour certains écoliers, la démission des parents et bien d'autre. Tous ces problèmes n'ont qu'une seule conséquence, les mauvais résultats en fin d'année scolaire. Ce mauvais résultat se traduit par le faible taux de réussite enregistré de 2012 à 2015 aux examens du BEPC et BAC soit respectivement moins de 20% et 35%.

Marx CODJO (Br Borgou-Alibori)


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE