Clôture de la 3ème édition de la Semaine des sciences et technologies...

Clôture de la 3ème édition de la Semaine des sciences et technologies : L’Uac, un foyer de recherche et de créativité

0
PARTAGER

Officiellement lancée lundi, 21 mars 2016, la 3ème édition de la Semaine des sciences et technologies de l’Université d’Abomey-Calavi a connu son épilogue ce vendredi 25 mars 2016. A travers une série d’activités, la créativité des étudiants du campus a été célébrée.

Du 21 au 25 mars 2016, la communauté estudiantine, les enseignants, les équipes rectorales et décanales de l’Uacont célébré l’innovation technologique et scientifique. Les multiples activités prévues dans le cadre de la 3ème édition de la semaine des sciences et technologies se sont articulées autour du thème « l’Université d’Abomey-Calavi, un hub d’innovation scientifique et technologique en Afrique de l’Ouest ». Des communications sur les innovations technologiques, scientifiques et le développement à la base ainsi que leur rôle dans l’employabilité des jeunes, la visite et l’animation des stands de la foire aux innovations, des séances de formation sur l’analyse par arbres de décisions notamment les principes et applications en sciences biologiques, des concours. Ce sont autant d’activités qui ont meublé la présente édition de la semaine des sciences et des technologies de l’Uac. Aux dires des représentants du personnel administratif, des enseignants et des étudiants, la présente initiative vise à accroitre la compétitivité technologie dans la sous-région en œuvrant contre la fuite des cerveaux vers les pays du Nord.  Au regard de l’omniprésence de la science et de la technologie dans tous les secteurs de l’activité humaine, il importe d’enclencher une véritable révolution industrielle sur le continent, selon le recteur de l’Uac, Prof Brice Sinsin. « Les universités qui sont les noyaux centraux dans la production des connaissances doivent se doter de structures pour transformer leurs connaissances en produits et services à valeur ajoutée au profit des communautés », renchérit-il pour contextualiser l’initiative. Il s’agira donc de faire de l’Uac, un foyer de recherche, de créativité,  de diffusion et de transmission de connaissances nouvelles au profit du grand nombre.

Aziz BADAROU

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE