Changer Cotonou : Léhady Soglo annonce une série de mesures

Changer Cotonou : Léhady Soglo annonce une série de mesures

0
PARTAGER

Le conseil municipal de Cotonou tient depuis le lundi 28 Novembre dernier sa quatrième session ordinaire au titre de l’année 2016. Cette session dont les travaux ont été ouverts en personne par le président du conseil municipal Léhady Vinagnon Soglo sera essentiellement consacrée à l’examen et au vote du budget primitif, exercice 2017 de la municipalité de Cotonou.
Durant trois jours de travaux, les membres du conseil municipal de Cotonou vont réfléchir sur plusieurs points inscrits à l’ordre du jour notamment : la présentation du rapport d’activités du Maire, le compte rendu des rapports de missions, l’examen et le vote du budget primitif 2017, l’examen des projets tels que l’attribution d’espace public au Ministère de l’intérieur, l’aménagement et l’exploitation de la maison du peuple de l’ex-Cotonou 5, le point sur le Fonds du Développement Municipal, la présentation des rapports d’activités des commissions permanentes, sans oublier le dossier relatif à la libération des espaces publics inscrit en divers. Dans son allocution d’ouverture, le Maire Léhady Vinagnon Soglo a lancé un vibrant appel au gouvernement, à l’Assemblée nationale, à la Cour Constitutionnelle, à la Cour Suprême, et aux autres institutions de la République ainsi qu’à la société civile en vue de soutenir les communes pour la poursuite de la vulgarisation des textes sur la décentralisation, le respect de l’autonomie financière des communes et surtout pour le transfert effectif des compétences aux communes, enfin pour l’appui de l’Etat central aux communes. Actualité  oblige, le Maire n’a pas manqué d’aborder la question liée aux opérations de marquage actuellement en cours dans la ville et qui visent à libérer les domaines publics au plus tard le 31 décembre prochain. Tout comme le gouvernement, Léhady Soglo a invité les occupants à libérer les lieux avant la date échue. A en croire l’autorité municipale, la ville de Cotonou ne  restera  pas les bras croisés dans ce dossier. Elle s’active à mettre en œuvre des mesures d’accompagnement en vue d’amoindrir l’impact social de cette décision du gouvernement. A cet effet, une  commission composée d’élus municipaux et des cadres techniques de l’administration municipale a été mise en place. Sa  mission est d’évaluer les capacités de relogement des commerçants dans les marchés secondaires, d’envisager les possibilités en terme de construction ou réhabilitation d’infrastructures à caractère marchand, d’effectuer un recensement des sites susceptibles d’accueillir des déplacés et de réaliser un zonage de la ville.

Dans sa quête permanente de mesures visant à améliorer les conditions de vie et de travail de ses administrés, Léhady SOGLO a déclaré à l’ensemble des conseillers sa décision de dédier l’année 2017 à la salubrité et au civisme sur tout le territoire de Cotonou. A cet effet, un plan d’actions a été adopté et prévoit une série de mesures pour atteindre des résultats concrets dans les domaines d’enlèvement des ordures, de désensablement, de la construction des latrines publiques, de la réhabilitation des places publiques et jardins, de la réhabilitation des feux tricolores, de pavage et d’assainissement des rues, etc.

S’agissant du budget primitif 2017 dont les conseillers sont appelés à examiner, le président du conseil s’est réjoui de l’approche participative qui a caractérisé son élaboration, sur la base des besoins prioritaires exprimés par chaque arrondissement. Toutefois, le Maire n’a pas manqué de faire remarquer que le budget de la Municipalité de Cotonou a été affecté par la réduction des fonds transférés par l’Etat à la ville d’un montant d’environ un Milliard de FCFA. Ce qui entraine du coup la réduction des capacités d’intervention de la ville. Ainsi, le Maire annonce un projet de budget primitif exercice 2017 qui s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme de quatorze milliards six cent quarante-neuf millions neuf cent quatre-vingt-treize mille sept cent sept francs FCFA. ;  Soit une légère augmentation d’un taux de 3,65%.    

A noter que lors de la première journée, les conseillers ont adopté le rapport d’activités du Maire de Cotonou par acclamations.
 
CCom/Mairie de Cotonou


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE