CEP dans le Zou-Collines : les surveillants mis en garde contre la fraude

CEP dans le Zou-Collines : les surveillants mis en garde contre la fraude

0
PARTAGER

34 994 candidats dont 15 860 filles, répartis dans 140 centres de composition planchent dans les départements du Zou et des Collines pour le compte de l’examen du Certificat d’études primaires (Cep) session de juin 2011. Les épreuves ont été lancées à l’Ecole primaire urbaine centre de Zogbodomey par le préfet Sébastien Ofin Chabi. Il a prié les candidats à composer dans la sérénité. Bernard Houétchénou, Directeur départemental des enseignements maternel et primaire, après avoir expliqué les raisons qui ont motivé le choix de Zogbodomey, a mis en garde les surveillants de salle contre les éventuelles tentatives de fraudes.

Une pratique qui, selon lui, ne rend guère service ni aux candidats ni à la Nation. Le maire de la Commune hôte, David Zinsou Towèdjè, a, pour sa part, prodigué de sages conseils aux candidats tout en rappelant aux parents le rôle qui est le leur dans la réussite de leurs enfants. A l’en croire, les parents doivent, pendant cette période des examens de fin d’année, contrôler l’alimentation de leurs enfants, veiller sur leur santé et les assister afin de leur doper le moral. Présent à cette cérémonie, Georges Guédou, Vice-président du Conseil national de l’éducation (Cne), a indiqué que, depuis cinq ans, son Institution est impliquée dans la supervision des examens au Bénin. Satisfait des dispositions prises pour le bon déroulement de cet examen, il a réitéré l’engagement du Cne à accompagner le système éducatif béninois sous l’ère de la Rupture. Dans ce centre de Zogbodomey où planchent 326 candidats, trois absents ont été enregistrés. Il faut souligner que plusieurs cas d’absence non justifiée et de renvoi pour cause de retard sautent à l’œil dans le centre-Bénin.

Zéphirin Toasségnitché
(Br Zou-Collines)

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE