CEP dans le Mono-Couffo : plusieurs abandons et absences

CEP dans le Mono-Couffo : plusieurs abandons et absences

0
PARTAGER

A l’instar des candidats à l’examen du Certificat d’études primaires (Cep) des autres départements du Bénin, ceux du Mono-Couffo ont composé en toute célérité au cours de cette journée du lundi 6 juin 2016. On note toutefois, un fort taux d’absence et d’abandon.

24.430 écoliers à la recherche du Cep composent dans les départements du Mono-Couffo. Répartis dans 115 salles d’examen, ils ont affronté les épreuves de la première journée en toute quiétude. Malgré la pluie qui s’est abattue sur les deux départements, tous les candidats qui étaient au rendez-vous étaient à l’heure. Accompagnés, pour la plupart, de leurs parents, ils ont suivi les instructions données par leurs examinateurs, au démarrage des épreuves écrites. Cependant, quelques cas d’absence et d’abandon ont été enregistrés. A Djakotomè par exemple et précisément dans les centres d’examen de Tchanhoué, 77 cas d’absence ont été signalés. Dans l’arrondissement d’Azovè sis dans la Commune d’Aplahoué, 8 cas d’abandon ont été enregistrés. Au lancement des épreuves à l’école urbaine Centre de Tchicomey, le Directeur départemental de l’enseignement maternel et primaire, Patrice Kohoundé, a invité tous les candidats au sens de responsabilité. Il leur a demandé de bien lire les épreuves avant de les traiter, car pour lui, l’élève moyen qui apprend, réussit toujours. Signalons que les candidats ont planché au cours de cette première journée en lecture, expression écrite, éducation sociale, scientifique, technologique et artistique.

Baisse du taux de candidats à Djakotomè

Dans la Commune de Djakotomè, le premier responsable de la Commune, Etienne Togbigban , a fait remarquer qu’il y a une baisse du taux d’inscription de 12% par rapport à l’année 2015. Cet état de choses serait dû, selon le maire, aux cas d’abandons observés cette année et aux déplacements effectués par les enfants vers les pays limitrophes avec leurs parents. Par ailleurs à Toviklin, d’après les déclarations du chef de la circonscription scolaire de la localité, Yves Logossa, les examens ont bien démarré. Il n’y a pas eu d’incident majeur. Il a émis le souhait de voir tous les 1320 candidats réussir.

Claude Ahovè etCocou Hounkpè (Br Mono-Couffo)

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE