Candidat à la prochaine présidentielle:Christian Lagnidé lance officiellement sa campagne électorale

Candidat à la prochaine présidentielle:Christian Lagnidé lance officiellement sa campagne électorale

0
PARTAGER

Le candidat Christian EnockLagnidé est, depuis dimanche 28 février 2016, à la conquête de son électorat. Le patron de Afnex international a choisi le 28 février, date anniversaire de la conférence des forces vives de la nation, pour démarrer sa propagande électorale. Le top a été donné à travers une déclaration officielle à l’hôtel Plm-Alédjo. Un choix qui n’est pas anodin, puisque Christian Lagnidé a voulu rendre un hommage à son mentor, feu général Mathieu Kérékou, l’une des principales figures de la conférence nationale.

Entouré de son de staff de campagne, cet ancien collaborateur du Général Kérékou a déploré l’état de délabrement avancé de ce lieu qui représente le berceau de la démocratie béninoise et bien d’autres pays africains. Le candidat en a profité pour lever un coin de voile sur son projet de société qui vise essentiellement à rendre autonome les différentes Communes du pays. A en croire Christian Lagnidé, le tiers du budget de l’État sera redistribué aux Communes, une fois qu’il sera élu président de la République. Cap a été ensuite mis sur le centre du dialogue Intra et inter religieux pour la paix Monseigneur Isidore de Souza en construction à Cotonou-Sodjatinmè. Une œuvre de Christian Lagnidé qui vise à immortalisée cet homme de Dieu qui a joué un rôle capital dans l’avènement du renouveau démocratique au Bénin. Le centre de dialogue Monseigneur Isidore de Souza a pour ambition de réunifier les fils du Bénin à travers les confessions religieuses que sont les religions endogènes, l’église catholique, l’islam et les autres religions. « C’est un lieu ouvert à tous les Béninois épris de paix et de justice », a expliqué le présidentiable. Pour sa première descente sur le terrain, le candidat s’est rendu à Tankpa, une des localités de l’arrondissement de Zinvié située dans la commune d’Abomey-Calavi. A ce niveau, le candidat ’’des communes et de l’unité’’ s’est entretenu pendant plus d’une heure d’horloge avec la population qui a fait cas de ses difficultés. Les questions de manque d’infrastructures socio-sanitaires, l’absence de réseaux électriques et d’eaux potables ont été abordées. Tout en dénonçant l’achat de conscience en période électorale, Christian EnockLagnidé a sensibilisé l’assistance sur l’importance que revêt le vote du citoyen. D’après les engagements que le candidat a signé au tribunal, il ressort que toutes les Communes du Bénin « auront droit au montant de 500 millions à 2 milliards de francs Cfa au plus tard le 30 avril 2016 » dès sa prise de fonction en tant que président de la République. Une somme qui représente le 1er décaissement du tiers du budget de l’État qui sera alloué aux communes. La Commune de Calavi aura droit, par exemple, au terme de son quinquennat la somme de 136,39 milliards pour son développement. La population de Zinvié a été aussi sensibilisée sur le retrait des cartes d’électeur et la position qu’occupe le candidat sur le bulletin unique. Un concert a été offert au public de Cotonou au siège de campagne du candidat dans la soirée de ce dimanche.

Marcus Koudjènoumè

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE