Campagne électorale dans le Zou:Eloi Aho sauve l’électorat d’Ajavon

Campagne électorale dans le Zou:Eloi Aho sauve l’électorat d’Ajavon

0
PARTAGER

Le député Eloi Aho, natif fils d’Abomey soutenant la candidature de Sébastien Germain Ajavon est entré officiellement dans la campagne pour l’élection présidentielle. C’était le week-end dernier à travers un géant concert et un meeting grand public. Ces activités ont permis à l’initiateur de repêcher l’électorat flottant de son candidat.

La coordination communale de campagne du candidat Sébastien Germain Ajavon peine à convaincre et à mobiliser les électeurs d’Abomey depuis un certain temps. La crise interne de leadership caractérisée par la mauvaise gestion des hommes plombe les efforts financiers et l’énergie physique que déploie le candidat en direction de la capitale historique du Bénin. A cause de son arrogance notoire d’un membre influent de la coalition, bon nombre de collaborateurs ont claqué la porte pour rejoindre d’autres camps. Conséquence, le ralliement de l’électorat d’Abomey à la cause d’Ajavon devient une équation difficile à résoudre. Face à cette situation qui n’augure guère un lendemain meilleur pour le candidat, Eloi Aho, l’un des fins politiciennes du milieu est entré dans la danse pour sauver les meubles. Dans le but de convaincre les électeurs à adhérer massivement aux idéaux de Sébastien Germain Ajavon, Eloi Aho, l’animal politique du Zou, a réuni à sa base à Djimè, les jeunes de la 23ème circonscription électorale autour d’un concert musical. Ce moyen de communication utilisé en campagne électorale se veut un outil de rassemblement et un véritable vecteur de transmission du message qui a permis à l’ancien député Fcbe du Zou de réconcilier les dissidents de la coordination et d’aplanir les divergences afin de travailler pour l’élection d’Ajavon. A cette occasion, il a également expliqué de long en large, les priorités de son candidat dans chaque domaine et profiter pour solliciter les suffrages des électeurs de la 23ème en faveur de son candidat. Le lendemain, c’est-à-dire le samedi 27 février 2016, il a mis le cap sur Agbangnizoun, où il est allé bouger les lignes. Ayant fortement apprécié cette sortie du député qui vient éclaircir le paysage électoral d’Ajavon notamment à Abomey, les jeunes, les femmes, les sages, bref, la communauté en âge de voter est décidée à travailler désormais avec Eloi Aho jusqu’à la victoire de Sébastien Germain Ajavon.

Zéphirin Toasségnitché
(Br Zou-Collines)

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE