Bonne célébration des fêtes de fin d’année : Le Président Talon vivement...

Bonne célébration des fêtes de fin d’année : Le Président Talon vivement attendu

0
PARTAGER

Les Béninois continuent de regarder le futur sans trop d’assurance au sujet des éléments de développement dont ils peuvent bénéficier du pouvoir du Président Patrice Talon. La première mesure d’appréciation de la capacité du régime est la bonne célébration des fêtes de fin d’année.

La bonne célébration des fêtes de fin d’année semble être pour plusieurs Béninois l’objet de mesure des premières réalisations concrètes du pouvoir Talon. Le débat se fait partout et les vrais soutiens du Chef de l’Etat aussi souhaitent souffler un peu si c’était le cas. Il est vrai que certains continuent de grogner par rapport à la préparation difficile de la rentrée des classes pour octobre 2016. La grande majorité souhaite fêter dans la paix et avec de réels moyens. Pour plusieurs usagers des marchés, tant les vendeurs que les acheteurs, c’est le mois de décembre qui mettra à nu la capacité du régime actuel. Pour eux, le remboursement des fournisseurs doit permettre de voir l’argent circuler. Pour d’autres, les travailleurs doivent être capables de faire bonne chair. Si certains cadres notamment les enseignants modérèrent leurs appréciations, c’est parce qu’ils font foi aux promesses des ministres, notamment par rapport aux primes de rentrée, et au payement que quelques dus pour clôturer l’année de la présidentielle en beauté. C’est dire donc que les citoyens attendent de pieds fermes le Chef de l’Etat et ses ministres, surtout celui des finances. Ce rêve ne risque-t-il pas de ne pas être réalité avec les calamités actuelles qui frappent les populations çà et là et qui font investir le gouvernement dans des imprévus ? De même la chute du coup du pétrole à l’international a rejailli sur l’économie nigériane dont vivent des milliers de Béninois. Les commerçants et même de grands opérateurs économiques en font déjà les frais. Surtout les ré-exportateurs de produits dont les chiffres d’affaires sont atteints. Ne parlons pas de l’importation à moindre coût qui met à mal des industriels béninois qui ne savent plus où mettre la tête.

Est-ce d’éventuelles réductions de personnels ne vont pas en rajouter aux difficultés actuelles de certaines familles ? Sûrement que le Chef de l’Etat qui , à son investiture a déclaré qu’il est déjà prêt pour assurer le développement des populations béninoises a les moyens de semer la joie dans les cœurs. Pour le moment on attend de voir de quoi sera faite la fin de l’année pour les citoyens béninois afin d’apprécier s’ils étaient en phase avec le gouvernement.

Junior Fatongninougbo

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE