Bénin/tragédie de Tori : le président accuse les personnes chargées d’incinération des...

Bénin/tragédie de Tori : le président accuse les personnes chargées d’incinération des produits avariés

0
PARTAGER

COTONOU -- Le président béninois, Patrice Talon, a accusé lundi à Cotonou, les personnes chargées d'incinération des produits avariés, responsables du drame qui s'est produit jeudi dernier, sur le site d'enfouissement des produits avariés à Tori-Avamé.

"Les personnes en charge de cette opération sont coupables de négligence et de faute grave. Elles devront répondre aussi bien sur le plan administratif que sur le plan pénal", a-t-il déclaré à sa descente de l'avion de retour de la Chine.

S'exprimant devant la presse, le président béninois, Patrice Talon, a estimé que les responsables de ce drame n'ont pas fait leur travail selon les minimums de précautions.

"Dans n'importe quel pays du monde, une telle opération aurait suscité la même tentation et la même ruée d'une certaine population vers les biens en destructions. Ce qui s'est passé est donc prévisible et aurait pu être évité", a-t-il regretté.

Une explosion sur le site d'enfouissement de produits avariés à Tori-Avamè, située à une trentaine de kilomètres au nord de Cotonou, capitale économique béninoise, a fait jeudi soir, plusieurs morts et des centaines de brulées jusqu'au 3e degré.

"Le dernier bilan est de huit morts. Six personnes sont décédées à l'hôpital et les deux autres à leur domicile. Au total 87 blessés ont été enregistrés", a annoncé dimanche soir le maire de Tori, Robert Tolegbon, sur la Télévision publique béninoise.

Des habitants de la commune de Tori ont pris d'assaut le site d'enfouissement de Tori-Avamè, pour ramasser des sacs de la farine de blé avariés, entreposés et brulés dans une grande fosse par une commission composée des agents de la gendarmerie et de la police nationales, sous la supervision d'un cabinet d'huissier de justice, et du représentant de la douane.

Tout juste après le départ de cette commission des lieux d'enfouissement, des centaines d'autochtones de cette localité, sont descendus dans cette fosse pour se procurer des aliments avariés, quand une explosion s'est produite.

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE