Bénin : vers les premiers mouvements de grève de l’ère Patrice Talon.

Bénin : vers les premiers mouvements de grève de l’ère Patrice Talon.

4
PARTAGER

Le délai de grâce est bientôt fini pour le régime de la rupture et du Nouveau départ ; c’est du moins ce que semble dire le syndicat des finances qui annonce pour bientôt la première fronde sociale à l’ère du régime de la rupture et du nouveau départ conduit de main de maître par le président patrice talon. Au menu de la plateforme revendicative, il y a les nominations opérées par le conseil des ministres en date du mercredi 25 Mai 2016 et la suppression de certaines directions affiliées au ministère des finances ainsi que la création d’autres postes jugés budgétivores par les potentiels frondeurs.

A lire aussi : Bénin : Liste complète des nominations du conseil des ministres du 25 mai.

Mais il se fait que l’ensemble des personnes nommées en conseil des ministres pour le compte de ce département ministériel ne rencontre pas l’adhésion du Syntracef qui pointe du doigt trois nominations sur lesquelles il souhaite que le gouvernement revienne. Au nombre des personnes nommées qui créent la polémique, il y a Thomas Azandossessi en qualité du Directeur Général en charge de la participation, de Dieudonné  Danhoun commpe directeur de la chaine budgétaire. Le grief des travailleurs serait que ces deux personnalités ci-cités seraient des retraités. A ce lot de personnalités s’ajoute Gilles Guerard,  traité d’étranger.

Les travailleurs exigent aussi entre autres l’abrogation du décret portant structures type des ministères, le retrait du décret portant attribution, organisation et fonctionnement du ministère de l’économie et des finances adopté sans consultation des travailleurs. Ils exigent également le maintien des dénominations comme DIOP, DRH et DRFM. Ils demandent en outre la suppression des nouvelles directions à savoir : DCSRF, DCSDP, DGPED qu’ils jugent budgétivores.

Pour la prise en compte de leurs revendications, les travailleurs du ministère des finances et de l’économie entendent faire un sit-in mercredi prochain au cabinet du ministre pour se faire plus audibles. Ce sit-in sera suivi d’une assemblée générale et d’un mouvement de grève de 48 heures au cours de la semaine du 20 au 24 Juin.

 

Benin web TV

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

4 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE