Bénin : une céréale porteuse d’espoir

Bénin : une céréale porteuse d’espoir

0
PARTAGER

Au Nord-Bénin, un nouveau projet vient de démarrer dans quatre communes déjà touchées par les mutuelles de santé de Louvain Coopération. Il vise à soutenir les agriculteurs de la région de l’Atacora et à lutter, avec eux, contre la faim. Au cœur de ce projet intégré, une céréale : le fonio…

« Le fonio (Digitaria exillis) est une céréale, une toute petite graine, qui tend à disparaître en Afrique de l’Ouest, mais qui reste très consommée dans certaines localités rurales. Elle commence également à être prisée au niveau des grandes villes», nous explique Adama Toni, responsable du projet. « Boukombé, l’une des communes d’intervention du projet, présente des sols différents des autres. C’est un peu montagneux, les sols sont pauvres et les agriculteurs n’arrivent pas à cultiver les céréales habituellement produites dans le pays. Le maraîchage est, lui aussi compliqué. Par contre, il est facile d’y produire le fonio ! » Cette céréale présente également l’atout d’être ancrée dans les traditions des populations de cette commune, où elle joue un grand rôle dans l’alimentation. Récolté tôt dans l’année, le fonio permet aux populations d’écourter la période de soudure qui s’étend entre deux récoltes et qui peut, certaines années, être synonyme de greniers vides et de famine. « Améliorer la sécurité alimentaire, c’est aussi aider la population à traverser cette période très difficile », précise encore Adama Toni.

Le programme, qui se construit petit à petit, met donc l’accent sur la production, la transformation et la commercialisation du fonio. L’objectif est d’encourager les cultivateurs à la produire, mais aussi de faciliter les différents processus de production et de transformation de cette céréale. Une autre facette de ce projet soutient plus particulièrement les femmes. Louvain Coopération va les aider à développer différentes activités génératrices de revenus liées notamment au fonio, à sa vente et à sa transformation.

Louvain_cooperation_Amsania_Fonio1Un projet intégré

Ce projet fait partie d’un programme bien plus large supporté par le Fonds belge pour la sécurité alimentaire (FBSA). Six structures belges dont la Coopération technique Belge (CTB) et Cinq ONG, à savoir Louvain Coopération, Îles de Paix, ADG, Croix-Rouge de Belgique et Protos, y prennent part. Ensemble, elles travaillent sur différentes facettes d’une problématique, chacune selon sa spécificité, son domaine d’expertise, comme l’explique Adama Toni. « Chaque ONG se concentre sur un domaine et y apporte des améliorations. Dans cette dynamique, Louvain Coopération a été choisie pour développer la production et la transformation du fonio en partenariat avec ADG (qui s’occupe du sous-volet production), mais aussi les activités génératrices de revenus, où elle peut mettre en œuvre son expertise de l’innovation et des processus productifs.» Un vaste projet, porteur d’espoir pour des dizaines de milliers de Béninois…

Louvain Coopération

Plus d’informations sur les projets menés par Louvain Coopération au Bénin

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE