Bénin: une affaire de corruption présumée mêlant la Segub défraie la chronique

Bénin: une affaire de corruption présumée mêlant la Segub défraie la chronique

0
PARTAGER

Une affaire de corruption présumée secoue le pays. Trois personnes sont en prison et des personnalités, entendues par la justice, ont été libérées sous caution. La société Segub s’était vue confier en 2010 la gestion des redevances sur les véhicules d’occasion en transit, débarqués au port de Cotonou. Un audit commandé par l’actuel gouvernement avait révélé la mauvaise gestion et le détournement de ces fonds publics.

L’image a marqué les esprits : Mathias Gbédan, ancien maire de Sémè, une grande commune du sud du Bénin, venant au tribunal de Cotonou mercredi 16 novembre avec une natte, comme pour se préparer à une longue nuit. Cet ancien élu sous l’étiquette FCBE, la formation de l’ex-président Boni Yayi, a été présenté à la justice avec une vingtaine de prévenus : des dirigeants de la Segub, Société d’exploitation du guichet unique du Bénin, dont deux Français, des patrons de sociétés sous-traitantes, un ancien député. Effectivement, après une soirée et une nuit d’audition, trois d’entre eux ont été incarcérés. L’instruction est toujours en cours.

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE