Bénin : un groupe de jeunes initie « mercredi noir » contre...

Bénin : un groupe de jeunes initie « mercredi noir » contre les tares du nouveau départ.

2
PARTAGER

Le délai de grâce accordé au régime de la rupture et du nouveau départ est arrivé à expiration. C’est du moins ce que semble dire un groupement de jeunes qui vient d’initier « mercredi noir » pour extérioriser leurs mécontentements contre le nouveau départ qui peine à prendre ses marques.

En effet, pour les initiateurs de la journée « mercredi noir », le régime du président Patrice talon contrairement aux promesses faites, n’est pas en train de gérer le pays dans la transparence  et selon les aspirations du peuple béninois qui aspire à une rupture profonde sur le mode de gouvernance de la république.

A LIRE AUSSI  Eléction de Anjorin à la FBF : intégralité du point de presse de Oswald Homéky.

Alors, pour empêcher que le nouveau départ ne nous amène finalement à une destination non souhaitée, ce groupe de jeunes  décident d’investir tout de noir vêtu, tous  les mercredis à partir de demain,  les lieux stratégiques de regroupement des jeunes, des conducteurs de taxi-moto communément appelés « Zémidjan » et les différents marchés pour sensibiliser ces couches de notre société sur les tares  et les errements de la gouvernance actuelle.

A LIRE AUSSI  Bénin : Du désert à la mer de Compétences, Patrice Talon dans une opération de charme.

Le grief que ce groupe de jeunes nourrit contre le régime du président talon est l’opacité qui entoure les actions du gouvernement et les décisions prises en conseil des ministres les mercredis ainsi que le clientélisme qui entoure les nominations sous le nouveau départ et tous les autres couacs qu’enregistre le régime depuis son investiture.

Benin web TV

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE