Accueil Société

Bénin : le gouvernement lancera une vaste campagne tolérance zéro contre le mariage précoce des enfants

0
PARTAGER

Le gouvernement béninois a décidé d'organiser sur toute l'étendue du territoire national une vaste campagne tolérance zéro contre le mariage précoce des enfants dont les actions vont durer trois ans, a annoncé mardi à Cotonou, le ministre béninois des Affaires sociales, Martyrs Adidjatou.
S'exprimant au cours de la dissémination des résultats de l'étude socio-juridique de référence sur le mariage précoce et forcé dans les douze départements du pays, la ministre Adidjatou, a estimé que le mariage précoce et forcé des enfants, prive un bonne nombre de filles et de garçons de leur adolescence, de leur jeunesse et par ricochet de leur épanouissement.
"Les filles mariés pendant leur enfance subissent des violences avec de grave conséquence sur la santé physique, psychologique, psychique et handicape leur réelle participation aux efforts du développement", a-t-elle déploré, rappelant les mesures gouvernementales visant à assurer la protection et la promotion des droits des femmes et des enfants.
"Pour assurer la protection et la promotion des droits de la femme et de la fille, le gouvernement béninois s'est doté d'une législation construite pied à pied et qui s'affine avec des lois de plus en plus spécifiques telles la loi portant code des personnes et de la famille, la loi portant prévention et répression des violences faites aux femmes et enfin celle portant code de l'enfant en République du Bénin", a-t-elle souligné.
Selon l'étude nationale réalisée en 2009 par le ministère en charge des Affaires sociales sur les violences faites aux femmes au Bénin, environ 700 femmes sur un total de 2.745 ont déclaré n'avoir pas choisi leur mari, soit un pourcentage de 25,50%.
De même, les résultats disséminés le 4 novembre sous l'égide de l'Institut nationale de la statistique et d'analyse économique, de l'enquête par Grappe à indicateurs multiples 2014 réalisée avec le concours de l'UNICEF, révèlent que sur un échantillonnage de 15.815 femmes de 15 à 49 ans enquêtées, 16,9% de filles de 15 à 19 ans étaient mariées ou vivaient en union ; 31,7% de femmes de 20 à 49 ans ont été mariées avant l'âge de 18 ans. 0,7% de garçons de 15 à 19 ans étaient mariés ou en union et 6,1% d'hommes de 20 à 49 ans ont été mariés avant l'âge de 18 ans.
41,2% de filles et de femmes, et 18,6% de garçons et d'hommes âgés de 15 à 49 ans sont dans une union polygamique, selon les résultats des enquêtes.

Source : aCotonou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here