Accueil Société

Bénin Foot Workshop 2017-2020: le savoir faire qui séduit

0
PARTAGER

Annoncé comme la révolution du football béninois, peu y croyait . Franchement ce que nous avions vu est inédit et les explications des gérants de stands, nous prédisent un bon championnat. En attendant que ce rêve de Lagnidé Christian ne se réalise et que son nom soit définitivement gravé dans le livre d’histoire du Foot de son pays, voici l’apéritif.

Bénin Foot Workshop 2017-2020: le savoir faire qui séduitLe partenaire de la Fébéfoot épris du luxe et du glamour a sorti son arsenal pro à l’ouverture ce Jeudi 15 Juin 2017 à salle polyvalente Mathieu Kérékou. A peine un tour des quatre tables et vous pouvez déjà avoir une idée de ce qui va être les prochaines compétitions: votre rôle en tant que supporters de club (adhérents), vos intérêts en tant que sponsors et communicateurs.  Le Football en tant qu’industrie, ce à quoi est habitué le président Lagnidé hors de nos frontières. Et pour sa transcription quoi de mieux que le thème  “l’économie du football au Bénin”. ”L’initiative vise à mettre la lumière sur les opportunités qu’offre le Football béninois afin d’inciter les partenaires à s’y intéresser ” .
Bénin Foot Workshop 2017-2020: le savoir faire qui séduitAdministration-Organisation et Logistique; Offres commerciales exceptionnelles (faire gagner les supporters, lors de chaque journée et bien d’autres offres pour les sponsors); Finances-Économies ;Supporters et grand public sont là l’essentiel à découvrir sur les quatre tables. Tout ceci est fait dans l’optique de démontrer aux supporters,journalistes et sponsors la nouvelle dynamique à imposer au Foot béninois pour son essor d’ici quelques années.
A l’heure des récompenses
les meilleurs joueurs, journalistes vont être distingués  sur chaque  journée. En définitive 12 stades sont retenus avec le confort moderne qui y va  pour la retransmission des matches.
Création d’emplois
600 emplois directs seront créés avec comme incidence la création et la promotion d’une économie locale à travers le Football. On pourrait bien se retrouver au delà, car l’ancien ministre des Sport Ganiou Soglo a lui parlé de 45 à 50 milles emplois si on professionnalise le Football et si la loi sur le financement des activités sportives déposées depuis 2008 était votée.
Exigence pour les clubs
Les clubs de premières division vont désormais avoir au moins 2000 adhérents, ceux de la ligue 2 et 3 respectivement devraient avoir 1000 et 500 adhérents.


Source : Benin web TV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here