Bénin : 21 étudiants militants exclus de l’université pour une période de...

Bénin : 21 étudiants militants exclus de l’université pour une période de cinq ans

5
PARTAGER

COTONOU -- L'Université d'Abomey Calavi du Bénin a exclu 21 étudiants, notamment les responsables des organisations estudiantines, reconnus coupables des mouvements de protestation à la Faculté des Lettres, Arts et Sciences Humaines (FLASH), pour une période de cinq ans.

Il s'agit, entre autres, du président de la Fédération nationale des étudiants du Bénin (FNEB), du président de l'Union nationale des scolaires et étudiants du Bénin (UNSEB), du président du Bureau d'union d'entités de la FLASH (BUE/FLASH), et du secrétaire à la communication et à la mobilisation de la FNEB, a-t-on appris samedi auprès des autorités.

Selon une décision du recteur de l'université, Brice Augustin Sinsin, les 21 étudiants sont reconnus coupables de faits de boycott de la composition, d'incitation au boycott de la composition, d'instauration d'un climat de trouble en salles d'examens, de violence préméditée et d'incitation à la violence, au terrorisme et à agression caractérisée.

Les faits reprochés à ces étudiants remontent à fin juin 2016 quand, en protestation contre la décision de suppression de la session de rattrapage à la FLASH à compter de l'année académique en cours, les étudiants ont décidé de boycotter les compositions des semestres impairs.

aCotonou

Commentaires

commentaires

5 COMMENTAIRES

  1. cinq ans c’est trop pour un étudiant ,même si leur acte n’a pas été bonne ce n’est pas de cette façon faut exclure des étudiants .

  2. En tout cas les étudiants ont des progrès à faire en français !!! Leur acte n’a pas été BON c’est masculin et ce n’est pas de cette façon QU’IL faut exclure ! Merci de vérifier avant d’écrire !

  3. yayi toujours yayi or nous souffrons laisser le en paix et travailler ou bien vous êtes là pour les règlements de comptes? en tout cas le peuple attend beaucoup de…. choses puisque le peuple souffre Encore plus qu’hier.

  4. Vous allez à l’université pour poursuivre vos études ou pour semer la zizanie ? C’est quoi cette histoire de boycotter les compositions ? L’université n’est pas un reposoir à ce que je sache hein. Vous l’avez mérité bande de fainéants. Cinq ans c’est trop petit.

LAISSER UN COMMENTAIRE