Atelier multithématique des Gestionnaires de ressources humaines du Bénin : L’Anpgrh et...

Atelier multithématique des Gestionnaires de ressources humaines du Bénin : L’Anpgrh et le Paorc-Ctb œuvrent pour des entreprises performantes

0
PARTAGER

Des ressources humaines compétentes pour des entreprises performantes. C’est cela le leitmotiv de l’Association nationale  des professionnels en gestion des ressources humaines (Anpgrh). Et fort de cet idéal, elle a initié depuis hier jeudi 28 avril 2016, un atelier multithématique d’échanges à l’intention des  professionnels de la gestion des ressources humaines (Grh) du Bénin. Plusieurs communications ont meublé la première journée de cette rencontre qui se tient au Bénin royal hôtel avec la collaboration du projet d’appui aux organisations béninoises par le renforcement des compétences des ressources humaines (Paorc) de la Coopération technique belge (Ctb).

La Grh est de plus en plus délaissée dans beaucoup d’organisations. Et pour l’Anpgrh qui a des ambitions et objectifs bien clairs sur la problématique, il faut relever le défi en promouvant cette fonction. C’est pourquoi, pour le présent atelier, elle s’est appuyée sur le partenariat avec le Paorc, à travers l’Afcodev (Association française de co-développement), pour le renforcement des compétences des Directeur des ressources humaines et des cadres du domaine.  Pour la circonstance, les participants aussi bien du public que du privé, ont eu droit, de la part d’experts internationaux, à des présentations  des résultats d’une étude sur la « Définition des postes et profils » et l’« Evaluation des performances » au sein des organisations. En effet, dans le cadre des études complémentaires Baseline, le Paorc a initié une consultance sur le processus de descriptions de postes et profils et le système d’évaluation des ressources humaines dans l’administration publique des secteurs Agriculture et Santé. La première phase de cette étude, celle du diagnostic de l’existant étant achevé, le Paorc a souhaité partager les résultats avec les membres de l’Anpgrh et certains bureaux d’étude engagés dans la démarche qualité avec le projet et la Conférence des Grh. L’objectif ici est de promouvoir une démarche innovante de renforcement des compétences, celle de « Parcours d’acquisition de compétence » (Pac). Cette nouvelle approche se caractérise essentiellement par la formation continue en vue de faciliter le perfectionnement et le recyclage des agents et cadres et la mise en place de plusieurs mécanismes et modalités pour faciliter l’apprentissage et ainsi garantir la réelle maîtrise des compétences visées par les bénéficiaires du parcours.

La cérémonie d’ouverture

Dans ses propos à l’ouverture de l’atelier, le représentant du Paorc, Hervé Corbel a souhaité, au regard de ce partenariat fructueux, que le projet soit un partenaire toujours proche de l’Anpgrh. Le Conseil national du patronat (Cnp-Bénin) qui soutient également l’initiative, a par la voix de son Directeur exécutif, Bérnard Hounnouvi, salué la pertinence des thématiques abordées. « C’est très important pour la performance des entreprises », a-t-il souligné tout en rassurant l’Anpgrh de la disponibilité du Cnp-Bénin à l’accompagner dans ses actions. Au tour de la présidente de l’Anpgrh, Edwige Adohinzin Hountondji de remercier les différents partenaires pour leur appui. Elle a ensuite appelé les gestionnaires des ressources humaines qui ne sont pas encore membres de l’association à y adhérer « pour que la famille grandisse pour l’atteinte des objectifs ». Et parlant d’objectif, il y en a un qu’elle n’a pas occulté. Il s’agit de l’organisation à Cotonou du 17 au 19 novembre 2016, de la Journée africaine des ressources humaines (Jarh). Un événement que le Bénin va abriter pour la première fois depuis 40  ans que l’association existe. Edwige Adohinzin a profité pour lancer un appel à une mobilisation de tous les acteurs et même des autorités politico administratives pour la réussite de l’événement. A propos des Jarh en question,  une communication a été présentée aux participants.

La rencontre prend fin ce vendredi avec au programme, des échanges pour une maîtrise du concept de « Co-développement professionnel ».

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE