Atacora : Une pré-rentrée timide a Natitingou

Atacora : Une pré-rentrée timide a Natitingou

0
PARTAGER

La pré-rentrée scolaire a timidement démarré ce lundi dans les établissements publics et privés de la ville de Natitingou avec les formalités de transfert et d’inscription des anciens et nouveaux élèves.

L’aspect salubrité qui fait partie intégrante des activités de la prérentrée n’était pas véritablement au rendez-vous dans tous les établissements sillonnés ce lundi matin.

Au complexe scolaire de Ourbouga, les quelques cinq apprenants présents dans la cour jouaient au football.

« J’ai appris que c’est la prérentrée c’est pourquoi je suis venu mais je n’ai vu personne sauf les maîtres et maîtresses c’est pourquoi je sur en train de jouer », a innocemment confié Olivier, un jeune écolier de Ourbouga.

Un peu plus loin, un groupuscule d’enseignantes causaient de tout et de rien sous un arbre. Dans le bureau du directeur du groupe B du complexe Machoudi Aïbouki, l’heure était à l’appropriation entre enseignants et parents d’élèves du calendrier des activités de la pré-rentrée.

Du côté du cours secondaire Saint Augustin de Natitingou, c’est le test de sélection des nouveaux élèves qui a retenu les attentions.

Au collège d’enseignement général 1 de la localité, le spectacle est tout autre. Certains apprenants et parents se bousculent devant le bureau du surveillant général qui pour finaliser son transfert, qui pour s’assurer du maintien de son enfant.

Selon le nouveau directeur de l’établissement, Abdoul Mamam Djobossou, les professeurs permanents et contractuels de l’Etat ont déjà reçu leurs emplois de temps et attendent que le lundi 03 Octobre pour démarrer les cours. Ceux des vacataires sont aussi disponibles, « mais nous attendons le feu vert de la Direction département de l’enseignement secondaire pour les attribuer », a poursuivi le directeur.

« L’absence des élèves à la prérentrée est devenue une mauvaise habitude que nous déplorons, alors qu’ils devraient être là pour le nettoyage de l’établissement, mais nous nous prendrons les dispositions pour que les cours démarrent effectivement le lundi 3 Octobre », a rassuré Abdoul Mamam Djobossou.

Source ABP


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE