Assemblée générale de l’Asnib : Le bureau dirigeant renouvelé, Mathias Adimou élu...

Assemblée générale de l’Asnib : Le bureau dirigeant renouvelé, Mathias Adimou élu Président

0
PARTAGER

L’Association Nationale des Industriels du Bénin (Asnib) a tenu hier, mercredi 22 juin 2016, son Assemblée générale au titre de l’année 2016. La présente assise qui s’est tenue à l’Hôtel du lac de Cotonou ont permis non seulement aux participants de passer en revue plusieurs documents essentiels mais surtout de procéder au renouvellement du bureau dirigeant de ladite association.

Présentation du rapport financier de l’association, amendement des statuts et règlements, perspectives en cours, renouvellement des membres du bureau et divers. Ce sont les principaux points inscrits à l’ordre et qui ont focalisé les attentions durant les travaux de l’Ag annuelle de l’Asnib.  Ceci, en présence des partenaires techniques et financiers et des représentants du gouvernement. A en croire le Président de l’Association, Raffet Loko, le secteur industriel au Bénin connaît encore quelques difficultés en dépit des efforts consentis par le gouvernement pour les solutionner et assainir le climat des affaires. Le déficit énergétique, la sécurité fiscale, difficileaccès aux crédits bancaires ont été évoqués par les participants. Tout n’est donc pas rose, a reconnu le Directeur général du développement industriel, Elie Santos. Face à la situation, les industriels exhortent le gouvernement à manifester clairement son intention de compter sur le secteur privé dans l’optique d’un véritable essoréconomique national. Ainsi, il faudra, selon Raffet Loko, soutenir les hommes d’affaires qui ont pris le risque de l’aventure industriel et qui, grâce à l’agriculture contribuent réellement et efficacement à l’accroissement de l’économie nationale et à la création d’emplois. « Avec le nouveau départ, nous avons la chance d’avoir un président industriel. Le secteur industriel aujourd’hui est un secteur sinistré. Nous avons besoin d’un plan Marchal. Nous devons nous mettre ensemble pour relever le secteur industriel. Avec l’entrée en vigueur du tarif extérieur commun de la Cedeao, nous avons ouvert les portes à tous les autres Etats. Mais qu’est-ce que nous on peut leur vendre. Ils nous envoient tout mais nous on n’a pas encore ce que nous devons leur vendre », estime le président entrant de l’Asnib Mathias Adimou. Pour plus de visibilité de ses actions, l’Asnibs’est doté d’un magazine d’information : “L’Industriel béninois’’ qui est déjà disponible dans les kiosques.

Aziz BADAROU


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE