Assainissement de Parakou : les forces vives de la ville font des...

Assainissement de Parakou : les forces vives de la ville font des recommandations

0
PARTAGER

Parakou - A l’issue d’un séminaire de jours tenu autour du thème : « Parakou, ville durable», les forces vives de la cité des Kobourou ont formulé plusieurs recommandations en vue d’une meilleure gestion dans les secteurs d’assainissement, des déchets solides, des eaux pluviales et la mobilité urbaine.

Dans le secteur de l’assainissement des espaces verts, les séminaristes ont recommandé en effet, l’installation d’équipements d’irrigation d’entretien et d’arrosage des espaces verts et le recrutement d’agents d’entretien des espaces verts.

S’agissant de l’assainissement des eaux usées et excrétas, les participants ont convenu de l’interdiction de vidanger les boues dans les caniveaux, la prise d’initiatives pour motiver les acteurs locaux à travers des concours dotés de prix pour les quartiers ou arrondissements propres.

Il est également proposé l’identification d’un site éloigné de la ville pour y parquer dès le 16 novembre prochain, toutes les carcasses de véhicules usagés et la revue de l’organisation de la gestion des ordures en impliquant tous les principaux acteurs de gestion des ordures solides.

En ce qui concerne la gestion des eaux pluviales, les participants au séminaire proposent la réalisation du plan d’occupation des sols, le rechargement et le reprofilage des rues communales.

Les groupes thématiques mis en place pendant les deux (02) jours de travaux ont en outre ressortir l’installation d’un comité de suivi des conclusions et recommandations issues du séminaire, l’organisation d’une conférence économique de la cité des Kobourou et l’implication de l’association « Tembi » pour toutes œuvres de développement de la ville.

Procédant à la clôture du séminaire, le maire de Parakou, Charles Toko a exprimé ses sentiments de gratitudes en direction des participants au séminaire qui selon lui, se sont échinés pendant 02 jours pour diagnostiquer et trouver des solutions durables aux maux qui minent le secteur de l’assainissement de la ville.

Aussi a-t-il pris l’engagement de peser de tout son poids en frappant à toutes les portes et ce, de concert avec les forces vives de la municipalité afin de mobiliser les ressources nécessaires pour l’assainissement de la ville.

Notons que ce séminaire d’échanges a été initié par le maire de Parakou, Charles Toko en collaboration avec le Préfet du Borgou, Djibril Mama Cissé.

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE