Après 17 ans au service de la population béninoise:Ruffin Zomahoun dresse le...

Après 17 ans au service de la population béninoise:Ruffin Zomahoun dresse le bilan reluisant de la fondation « Ifè »

0
PARTAGER

Après 14 ans d’intervention dans le domaine social, la fondation « Ifè » fait le bilan de ses activités afin de repartir sur de nouvelles bases. C’était le mercredi 16 mars 2016 à son siège à Fifadji.

Rendre grâce à Dieu pour avoir permis à cette fondation d’avoir fait du chemin et atteindre les résultats qui sont visibles aujourd’hui. C’est l’objectif de cette rencontre que Rufin Zomahoun, président-fondateur de cette fondation, a eu avec la presse. Créer en 1999 avec des activités qui ont démarré progressivement, la Fondation « Ifè » a eu comme premier acte social posé la mise à disposition des populations béninoises des forages pour leur permettre d’avoir de l’eau potable à boire. Ensuite, c’est la création d’une école de langue japonaise qui a vu le jour en 2003 avec pour principale activité l’apprentissage de la langue japonaise. « Par ce biais, des Béninois ont reçu des bourses pour continuer leur formation au Japon », a martelé Rufin Zomahoun. Intervenant dans le domaine de l’éducation, cette Ong à but non lucratif a été reconnu en 2003 comme une structure qui participe au bien-être de la population béninoise. Elle a toujours fonctionné depuis sa création sur fonds propres, principalement sur les ressources de son président qui est en même temps l’ambassadeur du Bénin près le Japon. Il faut souligner qu’en février 2016, la fondation « Ifè » a appuyé le ministère de l’Enseignement maternel et primaire de matériels roulants d’une valeur de 52 millions. Elle a surtout innové avec un appui consistant aux cantines scolaires. Ce qui permet aux écoliers de mieux se restaurer. C’est dans cette optique que Ruffin Zomahoun a exhorté ses compatriotes à se tourner vers le social afin de permettre aux couches les plus défavorisées de mieux vivre.

Nelson Avadémey

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE