Après avoir raté le dernier vol pour La Mecque : Des pèlerins...

Après avoir raté le dernier vol pour La Mecque : Des pèlerins tristes et déçus exigent le remboursement

1
PARTAGER

Aller à La Mecque pour le pèlerinage n’est pas chose facile au Bénin depuis un certain nombre d’années. La preuve , il y a des candidats au Hadj pour le compte de cette année qui ont raté le vol de la dernière chance et qui sont très déçus. Conséquence immédiate, ceux-ci réclament leurs sous.

Ce n’est plus un secret de Polichinelle que certains candidats au Hadj au Bénin n’effectueront pas le pèlerinage cette année. Le dernier vol ou le vol de la dernière chance s’est envolé sans eux. Et c’est le début de la tristesse, de la colère ou de l’amertume pour ces malheureux. Un tour dans certaines mosquées et centres islamiques à Cotonou notamment nous ont permis de faire ce constat . " j’ai prié pour que tout se passe bien ; mais hélas, c’est ce que je craignais qui s’est passé " nous a confié en effet une dame . Mais contrairement à d’autres , qui ont commencé par traiter de tous les noms d’oiseaux, les responsables de leur malheur, celle-ci est demeurée calme et a expliqué sa situation de non départ pour les lieux saints de l’Islam comme une manifestation de la volonté de Dieu. Et ce n’est pas tout car un grand nombre de pèlerins non partants n’ont pas perdu une seule seconde pour réclamer à qui de droit, leurs sous, du moins leurs gros sous puisqu’ils ont déboursé chacun trois millions de nos francs pour pouvoir effectuer le Hadj. En agissant ainsi, ils espèrent sans doute calmer leur colère et leur tristesse. Mais il faut dire que parmi ces malheureux qui fêteront la Tabaski lundi prochain au pays, il y en a qui garderont leur argent pour s’inscrire à nouveau comme candidat pour l’année prochaine et il y en aura qui iront rembourser les sous prêtés pour la circonstance sur des conditions données.

Il faut préciser qu’ils sont environ 2.000 pèlerins béninois à manifester le désir de se rendre à la Mecque. Selon les autorités du Conseil national de coordination du Hadj (CONACO), organisation faîtière du convoyage des pèlerins, deux compagnies ont été retenues pour convoyer. Mais le départ du premier vol des pèlerins béninois a connu un retard, suite à la délivrance tardive par le ministère des Affaires étrangères, des passeports aux fidèles musulmans candidats au Hadj 2016. ce qui a engendré un bouleversement du planning de convoyage des pèlerins.

Par : Marie Soeur Tampily

aCotonou

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE